Ceci est un jeu de mots.

vendredi, décembre 22, 2006

Le cheap

J'suis passé par le Zellers aujourd'hui en revenant du terminus où j'ai accompagné madâme pour son retour à monstréal. J'allais justement m'inspirer une idée de cadeau pour ladite, et une chose m'a frappé (à part la médiocre qualité des articles qui m'auraient intéressé): la palette de monde qu'on retrouvait à l'intérieur de cette bête mangeuse de beauté...

La plupart plus vieux, mais tous avec 2 exceptions (dont moi) (sur une centaine de têtes) était plutôt ridés, l'air malheureux et laids. En réalisant ce point commun entre tous ces clients, j'ai été porté à réfléchir. Est-ce que de vivre dans le cheap amène une personne à l'être aussi? Je pense produits de "beauté", savons, savons à linge, shampoings, etc.. J'aurais d'la misère à croire que les gens laids ont un trait de caractère en commun, alors pourquoi une sélection de clients si particulière? À moins que les gens qui fréquentent fréquemment le Zellers soient rendus laids par ce genre de magasin.

Je dis ce genre parce que selon mon gros bon sens, une clientèle va par groupe. Exemple quelqu'un qui achète son linge chez Walmart a moins de chances d'être aussi le client d'un styliste de cheveux connu et chérant. De la même manière que par exemple, la clientèle à ma boulangerie (boulangerie grano/végé/bio/équitable en grande partie) ont plus de chances d'être des clients chez les commerces équitables, les épiceries bio et, disons, les maisons de thé. De la même manière, le clien chez Zellers a peut-être plus de chances d'être acheteur de légumes engrossés aux engrais et à l'ogm, nettement moins nutritifs et goûteux que le bon vieux bio. Peut-être aussi sont-ils plus enclins à la restauration rapide, beaucoup moins chère que le bon resto santé?

La clientèle fidèle du Zellers, habillée cheap, maquillée cheap, nourrie cheap et possiblement même amusée d'une manière semblable aurait-elle donc plus de chances de développer son corps de manière moins saine et, avec le temps, le rendre laid? Parce qu'au fond, les critères de beautés vont en grande partie avec la santé, issue... d'habitudes saines...

===

Par ailleurs, en traversant le pont qui m'a ramené à ma terre natale, j'ai trouvé plutôt poétique de m'apercevoir que la rivière, endroit où coule l'eau, est un endroit où l'air voyage (coule) aussi plus allègrement qu'ailleurs... (c'était frette en chien!)

2 commentaires:

Basduck a dit...

Ce que je peux te dire c'est que le centre d'achat de Valleyfield est le deuxième plus rentable au Québec; à cause qu'il est situé à côté de maisons de vieux;

vieux qui se tiennent toujours au Zeller's ou dans les couloirs du centre d'achat, d'ailleurs; et ce sont les seuls clients du resto *du* Zeller's; c'est comme leur repère.


Ce que je peux te dire c'est qu'ils se tiennent dans les grandes allées larges et dans les espaces mal décorés et généralement mal éclairés;

l'idée c'est de passer le plus de temps en un endroit sans se faire remarquer et en achetant le moins possible; le Zeller's donne la possibilité de se promener dans plein d'allées sans jamais se faire att.. remarqu... croiser des vendeuses mettons; ça leur fait voir du stock et ils trouvent de la jasette sûrement;

c'est triste au fond, c'est des gens tellement immensément seuls...


mais c'est vrai qu'ils sont laids ;-)

Didier C. a dit...

Pas besoin d'être vieux pour être laid Bastien :O

Je te taquine... ou le fais-je vraiment? C'est un dossier que nous suivrons de près.