Ceci est un jeu de mots.

mercredi, décembre 27, 2006

Les lièvres

En allant au travail aujourd'hui, j'ai pris un p'tit sentier secondaire d'environ 40 mètres, un peu sinueux, au lieu de prendre le plus gros qui fait un coin de détour. Je marchait la tête haute (duh, pour ceux qui me connaissent) et j'ai pas tout de suite remarqué, mais les trace d'un lièvre suivaient sans faute le petit sentier sinueux et pas super marqué sur ces 40 mètres. Sans y penser j'me suis tassé et j'ai marché à côté du sentier, pour voir si plus tard il allait y repasser plus d'une fois.

Je remarque qu'aux endroits où y'a plus de traces de pieds, les lièvres passent super rapidement, entre les traces y'a tout l'temps un bon mètre et j'aurais pas voulu mettre celui-là, la démarche lente, mal-à-l'aise, voyez?

Aucun commentaire: