Ceci est un jeu de mots.

lundi, octobre 30, 2006

Nouveau-Brunswick

C'est envoûtant cette toune là (par Marie-Hélène Frénette-Assad, sur On est tous des oranges(piano et harmonica) et Rue Laval(guitare, je l'ai pas mais a l'air moins cool!))



J'irai jamais au Nouveau-Brunswick, sans toi

J'irai jamais voir
Si ça se complique
De l'autre côté de moi

J'attendrai jamais sur la plage
Que tu reviennes du lac

Gens du village
J'pars pour l'été sur mon bateau
À part qu'icitte fait bin trop chaud

Gens du village
Il fait bin moins beau
Depuis qu'mon coeur a pris l'eau

J'respirerai jamais
Aussi bien que sur les plages de Galée
J'aurai jamais autant de regrets

J'pourrai jamais oublier
Parley beach l'été passé
J'pourrai jamais m'en aller
Oh! au Nouveau-Brunswick sans toi

J'irai j'amais voir si ça se complique
De l'autre côté de moi

J'irai jamais en enfer
Sans qu'tu m'pousse la porte
Pour que plus jamais on s'en sorte

Fou du village
Amène moé danser ce soir
Mon coeur a passé par-dessus bord

Fou du village
Amène moé danser
Puisque j'viens de chavirer

J'irai jamais au Nouveau-Brunswick sans toi
J'irai jamais voir si ça se complique
De l'autre côté de moi

J'irai jamais - embarque dans l'char
Destination nulle part

J'irai jamais passer l'hiver
Avec les ours polaires
On se mariera jamais sul bord d'la mer

J'serai jamais assez fière
Pour oublier notre histoire
Pour aimer le tonnerre

Mais p't-être que jme réveille
Si j'dormais jusqu'ici
Pi qu't'as les yeux couleur du lac
Ou j'ai grandi

Pi va donc au Nouveau-Brunswick sans moi...

(solo)

dimanche, octobre 29, 2006

Ouais!

J'suis officiellement assez cool pour avoir en archives des posts qui sont pas sur la première page de mon blogue. Mets ça dans ta pipe, Didze!

vendredi, octobre 27, 2006

Osti de suprématisme

En commentant sur le blogue a Didze à propos des liens [blancs sur blanc] de Basduck, j'ai ravivé une petite haine que je croyais oubliée.

Osti de suprématisme. Voulez-vous bin me dire c'est quoi cet enculé de courant de merde!? J'veux bin croire que le fait d'être célèbre ou reconnu dans un milieu donne de la crédibilité à quelqu'un, mais c'est pas une raison pour avaler n'importe quelle salade comme des imbéciles!

Je me fous incroyablement d'une démarche, si elle vient pas avec un produit fini. Comprenez moi, y'a une toile abstraite dans le salon de ma mouman que j'suis bin fier d'avoir fait, pi une sculpture abstraite faite de 6 toiles abstraites dans ma chambre dont jsuis tout aussi fier - mais les deux ont non seulement une démarche, il ont moindrement une valeur technique, esthétique, et requièrent un minimum raisonnable de talent à réaliser.

Mais ça


K.Malevich: Red Square: Painterly Realism of a Peasant Woman in Two Dimensions (1915)






ou ça


K.Malevich: Suprematist Composition, White on White (1918)






c'est le genre de bullshit qui m'amène à vouloir être appelé un artisan plutôt qu'un artiste. S'que j'fais a non seulement une démarche, mais aussi une valeur quelconque. Le milieu artistique laisse passer des salades du type et ça m'enrage.

jeudi, octobre 26, 2006

Frigidaire Ô frigidaire!

Bon bin ca y est. Il est vide. J'viens d'utiliser la sauce tomate et le bout de fromage qui restait pour faire des pates aux tomates et fromage (duh). Ne puis-je me faire des roties au beurre de pinottes, me demanderez-vous. Eh bien la réponse est non, parce que malgré la présence du meilleur pain du monde, y reste pu de beurre de pinottes non plus. Espece de timing a la con.

Sur une autre note, j'ai fait l'essai d'un nouveau pattern de sommeil aujourd'hui - c'est a dire la sieste de début de soirée - et malgré que j'en sente les effets bénéfiques au niveau sommeil/régénération, la concentration y est pas encore. J'suis donc doomé: les arcs de mouvements de mon animation sont a chier, et mes dessins inexistants. Demain: retour a la fatigue et au travail pénible mais efficace.

Article de fond

Faute d'avoir d'la lecture a vous faire faire moi-meme, en voici un peu écrite par quelqu'un d'autre!

C'est une série d'articles sur la mentalité du "gaming", écrit un peu en parallèle avec l'art de la guerre et décrivant en gros ce qu'il faut pour gagner. Mine de rien ca s'applique a beaucoup plus que les jeux vidéos.

mardi, octobre 24, 2006

Écrivons des quétenneries

Ils étaient dans l'autobus. Elle était pensive; il la regardait... belle.

"Arrête de la regarder, tu l'sais que tu peux pas l'avoir" se dit-il.

Il détourna la tête vers la fenêtre pour regarder au loin. Sourire aux lèvres, il s'aperçut qu'il regardait son reflet.



C'est triste d'être trop pauvre pour pouvoir tout blâmer sur l'alcool comme ce bon vieux Basduck

dimanche, octobre 22, 2006

Maya

Eh oui, mon chien s'appelle Maya, et ce bien avant que je sache que ca allait être le nom du programme avec lequel j'allais travailler tout au long de ma carriere.

Cette introduction simplement pour introduire (meh) le fait que mon chien, ce soir, m'a fait goûter a ma propre médecine, et que ca m'a particulierement plu/amusé! Vous savez quand un chien se sauve de vous a travers des chaises, autour d'une table ou sous la table a café, bref a des endroits ou vous pouvez pas aller, il y a toujours la possibilité de changer de jouet et d'avoir l'air d'avoir plus de fun.

Eh bien ce soir, Maya m'a fait la meme chose après s'être fait niaiser avec un toutou qui se téléportait d'un coté a l'autre de moi sans jamais pouvoir être attrappé. Cette espèce de saloparde est remontée dans mon estime!

Mais pourquoi "ca suce"?

Alors un mec au travail s'est étonné lui même en disant "ah ouais ca suce ca" et a demandé pourquoi est-ce que ça avait une connotation négative. Habituellement, c'est vraiment pas une mauvaise chose! J'attends au moins une réaction de mon fidèle lecteur, mais gênez vous pas, milliers d'anonymes admirateurs, pour m'éclairer.

C'est un record!

En date du 22 octobre, c'est fait. Un nouveau record de ma petite expérience de vie a été battu: il neige. Et pas la petite neige timide ou il était possible de débattre de sa nature de pluie consistante, mais plutôt une neige du type "en Criss" avec un gros C!

Pluggons donc une petite pensée pour les débats sur les changements climatiques et pour tous ceux qui croient que c'est pas évident qu'il y a des choses qui changent - j'me souviens d'un jeune temps ou c'était étonnant de voir de la neige a l'halloween, mais ou les bancs de neiges étaient définitivement plus grands que moi et desquels je pouvait facilement me pèter la yeule en tombant de du d'eux.

Edit: j'ai jeté un petit regard anxieux a ma planche dans le coin de ma chambre. Sti que j'ai hate de dépenser tout mon pas d'argent pour aller flyer sur ma snow 40cm trop ptite! Pas tout quand meme, faut en garder une part pour l'alcool et la drogue, voyons!

Yet again...

j'me couche trop tard. Peut-être me transforme-je en 3diste?

jeudi, octobre 19, 2006

Petit vidéo intéressant

Campaign for real beauty

Personnellement, j'suis déchité entre la morale de l'histoire et l'admiration que j'ai pour ce qu'on peut faire d'une image.

mercredi, octobre 18, 2006

C'est signé

Bon, me lever tôt était peut-être trop trop, étant donné que j'ai fini d'écrire mon scénario y'a une heure, mais ca m'a permit de me mettre a jour.

J'pense que le plus gros point a mentionner dans ma mise a jour serait ceci.

En gros, une loi que Mr. Bush a signé hier autorisant les "tough interrogation and prosecution of terrorism suspects". J'en comprend en gros que c'est le genre de choses qui permetterait aux interrogateurs de cuisiner des gens en les empêchant de dormir, ou en les hypotermisant - trucs du type.

On mentionne aussi ce qui m'semble être un move louche: après avoir signé la loi, les républicains on sorti un article faisant liste des membres des démocrates qui s'opposait a la loi, intitulé "Democrats would let terrorists free". M'semble que ça ressemble de plus en plus a de la propagande non déguisée.

Si quelqu'un serait capable de me trouver le texte de loi lui-même, j'aimerais bien ça. Je pars a l'instant, mais j'suis toujours un peu triste quand un article parle de qqchose comme une loi et ne la fournit même pas a titre de référence.


Edit: j'ai toujours rien trouvé de super clair et complet, mais wikipédia m'en a appris un peu plus. Je sais donc maintenant que un "unlawful enemy combatant" est défini comme quelqu'un qui a été jugé etre un "unlawful enemy combatant" par un tribunal a porte fermées tenu par 3 officiers.

On apprend aussi qu'on permet le déroulement de tribunaux a huit-clos sans avocat pour la défense, et sans donner le droit au défendant d'invoquer la convention de genève en ce qui a attrait a la pertinence de leur détention.

A l'intérieur de ces tribunaux, l'officier tenant le role de juge peut présenter des ouie-dires en tant que preuves, ou des documents secrets que la défense n'aura pas le droit de consulter.

Selon un article lu sur Fox, ces tribunaux pourraient possiblement conduire a la peine de mort. Franchement, j'trouve ca louche.

D'un autre coté, le "Military Commissions Act of 2006" protège clairement les prisonniers du viol, de la torture et "d'autres traitements inhumains", sans pour autant que je sache définir ces deux derniers. Bravo, mais j'aurais pensé que ca, c'était déja interdit...

A propos du café

J'ai dormi comme un bébé!

Malheureusement pour tout ceux qui ont eu l'espoir que ceci allait être une entrée riche en substance, je leur référerai mon haiku ci-bas! Maintenant que mon inspiration surréaliste a pondu une histoire d'écureuil paresseux qui vole la job d'un castor, le tout parce qu'il voulait pas grimper aux arbres, je me repose un énorme 3-4 heures dans le but de me lever frais comme une rose et d'en écrire le scénario complet.

mardi, octobre 17, 2006

Dernière chose...

avant d'me coucher - et c'est pas a cause du café que je suis pas encore couché, mais a cause de cette questionnée chose dernière: une émission nommée les pieds dans la marge. Petite émission bien sympathique qui vient de me coûter une demi-heure de sommeil et que je vous enliennerai ci-suit: http://www.radio-canada.ca/television/les_pieds_dans_la_marge/

Voila

Café, cher café

J'ai commencé a en boire y'a de ca un bon 4 ans, c'est-a-dire vers 16 ans, alors que mon pere s'est procuré sa super méga machine a café avec la p'tite gogosse a vapeur et la possibilité d'infuser le café sous pression comme dans tout bon expresso qui se respecte.

Avant le cappucino, j'doit avouer que j'aimait franchement pas ca. Le drole dans tout ca, c'est qu'a ce moment la j'en buvais surtout avant d'aller me coucher. La j'aimerais, si possible, des témoignages de mes nombreux lecteurs plus ou moins anonymes, a savoir quand ou si vous avez commencé a boire de ce merveilleux breuvage, et si y'en a parmi ceux qui en boivent qui remarquent ou ne remarquaient pas les effets de la caféine sur leur corps.

J'demande ca parce que jadis, jbuvais un ou deux café et Pouf! jtombais comme une roche dans un sommeil profond et bien agréable. Plus j'en bois, phénomène étrange, plus je reconnais les symptômes du gars qui a bu trop de café: les mains qui tremblent une fois de temps en temps (rien de bien grave, mais je m'en rend compte dans mes cours de dessin en général, sinon c'est imperceptible), les éclats de rire faciles et les commentaires insensés plus spontanés, etc.

Tout ca pour, évidemment, ne rien dire - mais j'y pensais et j'trouvais mes anciennes habitudes de consommation de café un peu étranges et j'ai décidé alors de voir si ca s'pouvait toujours, maintenant que je croule sous les années accumulées, de boire un bon café et d'aller tout gentiment me coucher et dormir.

La tasse est finie. Des nouvelles, donc, demain matin ou, dans la négative, virgule, plus tard ce soir.

lundi, octobre 16, 2006

Imageshack

J'ai fait une autre tentative pour les pauvres algues - imageshack.us.

Compte rendu: imageshack, je t'aime...


The file you attempted to upload is 550x400.

Please use a third
party resize tool such as the Microsoft
Image Resizer
to resize the file so that it is smaller than
60000x60000

J'ai trouvé la chose assez cocasse pour la partager avec vous

dimanche, octobre 15, 2006

francais vs anglais

Voulez-vous bien m'dire pourquoi dans la vie de tous les jours, j'aime mieux le francais, et la minute ou j'arrive sur un ordinateur, le francais me rend confus. J'ai changé la langue du "dashboard" du blogue pour le francais et ca m'a pas pris 2 minutes pour le ramener a l'anglais.

Edit: ceci dit, j'ai pris la peine de paufiner mon template afin de changer le plus de choses possibles en francais. Malgré tout, certaines technicalitées font en sorte que l'anglais restera omniprésent dans les trucs générés automatiquement par Blogger.

Ces espoirs vains, ou remis a plus tard

We walked for hours
Hoping you'd take my hand
In my pocket

jeudi, octobre 12, 2006

Algues - with funk

La première animation 2d dont je suis fier. C'est arrivé a moins de 5 minutes d'intervalle avec la trouvaille d'un morceau de brownie sur mon étage de fridge.

Je suis donc un homme heureux.

Edit: faut dire que mon pauvre petit gif animé s'est fait convertir sans scrupule en png, alors j'arrange ça tantôt.

Edit 2: alors mon ftp est pas tres coopératif semblerait-il, mais j'vous assure que c'est particulièrement cool.

mercredi, octobre 11, 2006

Le sommeil

C'est une chose bien éphémère que le sommeil... Angoissé, on ne le trouve pas; trop ou pas assez fatigué non plus. Dérangé, on en perd la trace. Heureux, on ne veut même pas essayer de le trouver, autant pour profiter jusqu'au bout de l'émotion que par peur de ne pas se réveiller le même sentiment au coeur.

Moi, le soir je l'évite et le matin j'en veut plus. Le matin, c'est simple, c'est parce que mon lit est bien trop confortable pour qu'un être avec la moindre parcelle de raison puisse vouloir en sortir... Mais le soir, ça m'échappe encore. Pourquoi est-ce que tous les prétextes sont bons pour éviter d'aller au lit? Me voici donc avec l'intention de faire l'inventaire de mes (dé)motivations pour éviter de dormir.

Bon, c'est certain, y'a l'habitude. Quand on a passé 2 ans a se coucher en moyenne a 4-5 heures du mat, minuit peut sembler étrangement tôt.

J'pense qu'y a aussi le petit côté emo en moi qui aime l'atmosphère silencieuse et vide du "je suis seul au monde" qui règne pendant que les gens dorment. J'ai un plaisir particulier, avant que le matin ne pointe son nez dans mon ciel, a me promener au milieu d'un gros boulevard achalandé vide, toutes les lumières vertes et pas un chat que les chats et les oiseaux en vue.

Est-ce que je m'ennuie d'avoir quelqu'un dans mes bras quand j'me couche? Meh. Passons ce bout quétaine rapidement. Certain. Quel amoureux compte pas parmi ses plus grands bonheurs de s'endormir bien pelotonné(?) avec leur moitié?

Mais allons plus loin et pensons a ces bons vieux André Breton et Max Ernst (1919 quelqu'un?) qui affectionnaient tant mon état d'esprit le plus commun: le demi-sommeil. Les surréalistes avaient dans l'idée que le moment le plus propice a l'inspiration était le petit moment ou conscient et inconscient se rencontraien
t; la limite entre le sommeil et l'éveil. Je dois dire que, et mes amis du 3D sont la pour en témoigner, l'imagination travaille a merveille une fois sevrée de sommeil. Est-ce un effort (in)conscient de l'esprit pour me nourrir de pseudo-rêves ou simplement un manque d'énergie pour assembler des pensées cohérente et donc une facilité a sortir des histoires ou blagues ma foi, surprenantes? Bonne question. Tant est-il que c'est espèce d'ivresse naturelle et créatrice d'insanité reste en général moyennement agréable et plus ou moins addictive.

Pourquoi ces réflexions sur le sommeil? me demanderez-vous. La réponse est simple: je ne sais pas, mais je suis fatigué et je n'ai pas envie de me coucher. Le sujet le plus facile a trouver d'un post visant a retarder l'heure d'aller me coucher est donc le sommeil et les possibles raisons de vouloir l'éviter.

La paresse, quel méchanisme merveilleux.

mardi, octobre 10, 2006

Procrastinons

Me revoila.

Vous êtes tous, autant que vous êtes, fous de joie j'en suis certain. Alors la chose qui me motive a écrire aujourd'hui, c'est l'intervalle entre le travail (j'suis allé faire des fonds de tartes au pain d'alain) et l'école (j'étudie l'animation 3d). Entre les deux, aujourd'hui, il y avait quoi... 4 heures ou je pourrais faire des devoirs. En fait dit comme ca, c'est un euphémisme: ce sont 4 heures ou je devrais faire des devoirs... dessins, modélisation et animation traditionnelle sont mes compagnons et ennemis de tous les instants.

Mais bon. Le linge seche a bon train et ca ne fait qu'une heure que je suis rentré - bientot (c'est relatif), je me lèverai et j'irai a l'école ou je n'aurai d'autre choix que de remplir mon temps avec constructivité.

Petite joie de ce matin: j'ai finit tôt et j'suis parti avec un pain 8 grains encore chaud sur lequel jai mis du beurre et du miel. Ça mes amis, c'est comme manger du bonheur!

Prenez un instant pour vous apprécier ce merveilleux site internet puis, une fois le vague sourire passé, passez une heure ou deux a rafraichir sur celui-ci. Quelqu'un paie pour ces noms de domaine, quelque-part dans le monde, alors soyons lui reconnaissant pour le divertissement!

Sur ce, je vous laisse. J'ai quand même vaguement envie de ne pas me faire expulser de mon programme! Notez aussi qu'un jour, je metterai les accents graves sur les u et les a. Ce jour la, j'aurai trouvé pourquoi Francais (Canada) n'est pas nécessairement la même chose partout.

dimanche, octobre 08, 2006

Mouep

C'est parti. J'ai déja tappé trois mots, maintenant dix - plus question de reculer. La première entrée a ce qui sera un jour un blogue. Certains se demanderont: mais pourquoi une telle folie? Et je leur répondrai clairement, fièrement, haut et fort même: parce que.

Mais aussi de façon moins importante, parce que je m'emmerde horriblement durant ces temps libres coupables. Parce que, voyez vous, le temps libre devrait être une abberation, une impossibilité, un paradoxe, un phénomène paranormal dans ma vie. Vous l'aurez deviné, j'étudie l'animation 3d. Je fais partie d'une race qui a évolué pour ne plus être importunée par les pertes de temps telles que le sommeil, se nourrir ou, généralement, prendre plaisir a toute activité n'étant pas reliée au travail a faire.

Sur ce court message, malgré son manque de raisons d'être lu, je vous laisse. La conversion n'est pas achevée et je suis encore piteusement affecté par le manque de sommeil.Tout pour cette nuti, donc, dis-je.