Ceci est un jeu de mots.

mercredi, novembre 29, 2006

Parce que...

Parce que je m'emmerde...
Parce que c'est l'fun faire des rimes avec des patterns compliqués...
Et parce que le passage du temps est un thème (haha!) intemporel...

La trace

Un pied dans le sable
Qui dit qu'on existe
Une trace sur la plage
Qui raconte notre fâble
Aussi longtemps qu'elle persiste
Sans trompettes, sans tapage
Des milliards de ces grains
En cet endroit s'abaissent
Ils me rendent hommage
Mais, Ô! Abominable engin
Piétinant sans cesse
Les preuves de mon passage
Les temps s'applique
À ce que rien de paraisse
C'est avec volupté
Sans la moindre éthique
Qu'il les balaye tous
Niant que j'aie existé

Aventures coranesques

Bon, alors... Ce Coran qui trainait dans ma cave et que l'avais plus ou moins abandonné à cause de sa long ass introduction, eh bien je lui ai skippé l'introductace et meme la note. Il devait vouloir la note ce Coran, mais j'l'ai skippée aussi cette emmerdeuse.

Wouah! dis-je.

C'est donc bin violent et arrogant. Déjà j'ai envie de me faire brûler pour la justice, et si j'étais croyant alors là je me sentirais comme une merde au garde-à-vous (c'est-à-dire dotée de droiture, haha) prête à se faire pisser dessus par le caporal parce que mes bottes de merde droite sont mal cirées.

On dirait Bashtien qui lirait un discours (in)po(é)li(y)t(h et/ou n)ique à ses partisans, mouhahah!

P.S. J'aurais jamais cru pouvoir voir tant de possibles jeux de mots dans un seul mot.

Esti de WoW (ou tromper l'ennui)

Ça pas de sens cette merde: 3 mois que je joue pu, et maintenant que j'ai trop de temps libre, le réflexe est encore là. J'ouvre le jeu, et je tue des mobs à la chaine avec mon ptit warrior que j'avais commencé avant d'arrêter.

Ça me donne tellement rien! C'est même pas comme si c'était particulièrement plaisant, alors... Juste addictif. Pourquoi addictif, si c'est plate? Voici ma théorie: le jeune de nos jours manque de matière intellectuelle, en autres mots il a rien à faire avec son cerveau qui lui semble à portée de main.

Là faut dire que d'un côté, y'a cette habitude du pré-mâché qui embarque: la portée de la main est beaucoup plus courte. ;) On a tellement toute l'information toute cuite dans le bec, mais traitée, évidemment, dans une direction qui n'est pas nécessairement la nôtre, mais qu'on est tellement paresseux pour la traiter nous-même, que le processus de pensée productive est un peu rouillé.

Donc, disais-je, y'a pas de matière intellectuelle à portée de la main. Pourtant notre cerveau n'est pas encore adapté à cette inactivité et il la combat même activement. Pour ce faire, il utilise un terrifiant mécanisme: l'ennui. C'est là que World of Warcraft frappe, enfonce, twist sa lame, la split en 3 pi continue son manège. Tromper l'ennui. Donner à cet imbécile de cerveau l'impression d'être en train de faire quelque chose. Et pour ca, Blizzard, c'est des pros. Depuis Diablo 2, et ces interminables mephisto runs pour trouver des items à la con avec un drop rate qui ressemble plus à une joke qu'un chiffre, on a maintenant plein de classes pi de races à essayer avec chacuns 60 beaux levels qui consistent à faire les même quêtes et tuer les même monstres avec un bonhomme différent. Et quand t'es 60 avec un, ou même tous? Demandera-t-on... PENSES-Y MËME PAS BONHOMME! On t'as arrangé un beau système d'honneur compétitif dans lequel tout un serveur compétitionne pour des rangs dont les nombres sont limités, gens avec une vie et petits nerds koréens confondus. Là pour atteindre qelquechose de raisonnable, faut que tu t'assises 16 heures par jour pendant 2 mois, 7 jours semaine a faire des warsong en 6 minutes avec un super pug (pick up group) de la mort consistant en le plus de trous de culs forcenés et talentueux possible.

"Ok, chu warlord, oublie high warlord, chu pas forcené à ce point là" me direz-vous une fois la tâche accomplie. Mais quelles sont vos professions? Avez-vous déjà pensé y acquérir des recettes ou plans valables? Non!? Mais voyons, ne suffit que d'augmenter votre réputation avec les différents groupes du monde pour qu'ils consente à partager avec vous ces secrets! Comment? Ah bin la, faut tuer des mobs qui sont leurs ennemis, et faire des quests qui ont même pas la prétention de changer, simplement refaire ces quests à l'infini, chaque faction demandant seulement environ 70 heures de travail pour atteindre le bon niveau (exalted). Vous n'en avez que 4-5 à faire, voyons! Allez ouste! Au travail!

C'est fait? Eh bien sachez qu'il y a aussi des donjons à conquérir. Trouvez vous environ 80 trous de culs qui veulent aussi concquérir les donjons, mettez-les dans une guilde, trouvez une manière de les faire s'entendre ensemble et travailler harmonieusement, réglez leurs petits problèmes de chicanes d'enfants, mettez votre pied à terre quand la merde pogne entre tous ces ptits cons, et, finalement, établissez un horaire comprenant au minimum 4 soirs, avec au minimum 3 heures de raid, où tous ces 80 enfouarés devront être là au moins 50% du temps (si ils ne font pas 50%, dites-leur qu'ils ne font pas l'affaire et remplacez les par des trous de culs plus disponibles). N'oubliez pas que ce faisant, vous devez vous coordonner avec un site internet, un forum et un serveur ventrilo, prévoyez donc le budget! Lorsque vous aurez passé 1 an à travailler d'arrache-pieds à conquérir tous les donjons, revenez me voir.

Fait? Haha! Blizzard a sorti un nouveau donjon avec le double de boss et plein d'équipement de résistance qui vous demanderont (à vous et vos trous de culs) des heures de travail en dehors des raids pour les acquérir. Revenez dans un an!

Fait? Haha! Blizzard a sorti un nouveau donjon avec le double de boss et plein d'équipement de résistance qui vous demanderont (à vous et vos trous de culs) des heures de travail en dehors des raids pour les acquérir. Revenez dans un an!

Fait? Haha! Blizzard a sorti un nouveau donjon avec le double de boss et plein d'équipement de résistance qui vous demanderont (à vous et vos trous de culs) des heures de travail en dehors des raids pour les acquérir. Revenez dans un an!

Fait? Haha! Blizzard a sorti un "expansion pack" rendant tout ce que vous avez fait à date inutile et désuet. Recommencez!



Tout ça pour dire, en définitive, que c'est addictif pas par le plaisir que ça procure (et à jouer raisonnablement, avec des potes, j'avoue, y'a du plaisir à être eu, ça je le nie pas) mais plutôt par ce que ça a de facilement occupant pour le cerveau, sans avoir d'effort considérable à offrir pour y entreprendre quoi que ce soit (allez parlez au NPC du coin) qui lui veut toujours plus à se mettre sous la dent. C'est ça, la clé. Des buts à profusion et des gouttières à temps, demandant des opérations faciles et répétitives.

Le Hic! c'est qu'après, il reste rien.

samedi, novembre 25, 2006

Citation et remontrances

J'ai repensé à une phrase qui m'a fait rire dernièrement: Fighting for peace is like screwing for virginity.

C'est beau.

À part ça j'ai à emmerder Didze sur mon blogue, parce que sur le sien il ne me répond pas. Alors Didze....

J't'emmerde.

Voilà, c'est officiel, je l'emmerde. Maintenant, expliquons-moi: cet enfouaré nous supplie de commenter ses textes de manière constructive, tant sur la mégastructure que sur son blogue, et puis le jour où j'me botte le derrière et lui écrit un commentaire plus long que son texte, je me heurte à un mur de pas d'réponse! CHECK TES COMMENTAIRES PI INITIE LA DISCUSSION ESPÈCE D'ENCULÉ!

Je t'aime Didze.

mercredi, novembre 22, 2006

Les osti d'e-mails

Bon, la, ca va faire! Chaque fois que j'me log sur msn, c'est invariable, j'ai 2 nouveau e-mails. 90% du temps, c'est d'la scrap.

Voulez-vous bin m'dire comment ça s'fait qui a tant de monde qui veulent me vendre du viagra, des penis enlarger, pourquoi y'a tant d'enfouarés d'Abdoulayes directeurs de banques africaines qui veulent me donner 2-3 millions en échange de mes infos de compte pour transférer un sale solde d'un dude mort dont l'argent est pas réclamé? Pourquoi tant de monde veut m'informer sur le stock market qui connait un événement incroyable? Pourquoi y'a tant de monde qui veulent vraiment me faire logger sur un faux site de ebay pour prendre mes infos paske 'ouh, ya eu dla fraude sur mon pas'd'compte'?

Y'a tu vraiment tant d'imbéciles heureux dans le monde pour que ca vaille la peine de faire tout ce spam? Y'a tu non plus pas le moyen de mettre tous ces enfouarés en prison? M'semble qu'en quelque part, si y'a tant de monde qui se donne tant de troube pour écoeurer des millions de personnes avec leurs conneries, c'est qu'il doit y avoir des innocents qui s'font fourrer en qqpart.. Pas qu'ils le méritent pas pour être si innocents, mais que en quelque part, c'est pas nécessairement cool d'abuser de pauvres cons comme ça au désagrément des vous et moi qui veulent rien savoir de ces putains d'emails...

samedi, novembre 18, 2006

Étioline

Wouah!

J'viens de botter mon courage et de me prendre le derrière à deux mains... et enfin lire ces 31 premières pages d'une histoire écrite par ma flamme. (Voyez, je lis lentement et entreprendre la lecture de beaucoup de mots enlignés ensemble, ça me prend du courage à chaque fois.)

J'suis surpris. Pendant une bonne heure j'ai été plongé dans un autre univers où je me suis à peine demandé comment ça s'faisait que le vent avait une conscience et pourquoi il parlait à une tite fille étrange. C'était bien amené, le monde et les personnages étaient bien amenés et l'histoire s'enclenche ni trop vite, ni interminablement.

Les premières trois pages surtout étaient à couper le souffle, de quoi planter la seringue à n'importe qui et lui faire lire tout le reste sans "mais" ni "pourquoi".

Meheh, ma blonde c'est la meilleure! Si vous la connaissez, faites moi plaisir et bottez lui le derrière de quelques mots d'encouragement pour qu'elle le finisse cet enfouaré de livre.

vendredi, novembre 17, 2006

En fait...

Deuxième impression: en farfouillant plus amplement, j'vois qu'il est effectivement possible de farfouillasser plus que j'pensais dans la mise en forme à travers le code. C'est bien, c'est bien...

24

Franchement je sais absolument pas pourquoi j'ai pas parlé de ça plus tôt! Ça doit être parce que j'étais pas encore assez addict...

24

La série télé la plus addictive que j'aie vu à ce jour. J'viens de m'en claquer... quoi? 7 épisodes en ligne et, si les femmes n'existaient pas, je crois que je finirais la saison ce soir.

Omerta est battu dans mon palmarès. C'est difficile à avaler, je sais, mais 24 a un effet sur moi qui est simplement sans précédent. C'est bien réalisé, le scénario est excellent, les rebondissements sont inattendus sans être farfelus ou simplement cons, les personnages sont crédibles et y'a autant de bons chiants que de méchants pour foutre une merde vraiment intense. J'aime bien!


D'autre part, j'aimerais me rétracter sur un point du dernier post: certains aspects dans le domaine de l'éditage de template pour les blogues dans la version beta sont pas très roses. C'est peut-être ma faute si j'suis pas calé en javascript et si j'ai aucune idée de ce qu'est un "widget", mais j'dois dire que le html est beaucoup plus simple à farfouiller dedans.

L'interface semble simple et agréable à première vue, mais incomplète dans le sens où on ne peut pas éditer vraiment tous les aspects de la mise en forme. Ca sonne un peu comme windows: l'interface est bien belle, mais le fonctionnement réel semble mystique et foireux. Ce ne sont que des premières réaction de non-initié par contre.

jeudi, novembre 16, 2006

Plusieurs choses

- La nouvelle version de Blogger botte des culs, dirais-je. Pour l'utilisateur moyen, ça va donner cours à des blogues beaucoup plus personnalisés; pi pour l'utilisateur avançé ça permet d'être beaucoup plus paresseux.

- Elle est officiellement en amour, et c'est comme ça que j'aime ça.

- Le thé Pu-erh est une variété de thé qui provient pour la plupart du Yunnan en Chine, et qui, contrairement aux autres variétés de thé, bonnifient avec l'âge jusqu'à de 20 à 50 ans dépendamment de la qualité de la feuille. Le processus de vieillissement lui donne un goût terreux. Pour les amateurs de nature, c'est un thé qui va définitivement exciter un tiroir de la mémoire. J'pense que ça ravive possiblement en tout le monde le désir du retour à la terre caractéristique de l'urbanisation.

samedi, novembre 11, 2006

question de syntaxe

alors, quand on dit d'un appartement que c'est un "1 1/2", mais qu'on veut l'écrire en lettres, alors c'est un "un et demie" (une demie pièce), tout le monde d'accord? Alors au pluriel, des "1 1/2", ça donne quoi? des un et demies? des un et demie? des uns et demie? des uns et demies?

les 1 et demie

Wouah! C'est très très triste de pas pouvoir changer de pièce. Un un et demie, j'trouve ça un peu aliénant... j'me demande si j'serais capable de vivre dans quelque chose comme ça. Peut-être, installé avec mes affaires, autre chose que cet enfouaré de laptop... peut-être...

M'enfin, ça a sûrement à voir avec le manque de mobilité, question d'avoir qu'une clé pour moi et Delphine, et donc de pas pouvoir sortir dehors. Y'a le fait que j'travaille pas et j'vais pas à l'école cette semaine, alors que j'suis habitué de tout le temps avoir trop de choses à faire. Normalement, quand j'fais rien, c'est du luxe! La situation s'est plutôt inversée.

D'un autre côté, y'a Super Écran qui veut ma mort intellectuelle, à m'envoyer des films par la tête à n'en pu finir! Un peu tanné de pas penser, j'écris donc un peu n'importe quoi sur mes états d'âme inhabituels.

Par ailleurs cette pauvre fille a cruellement besoin d'une bonne chaise de bureau/ordi, cette saleté de chaise de cuisine ne satisfait guère mes idéaux de confort!

Bon, j'vais aller marcher en rond dans les 4 mètres carrés de plancher libre qu'y a ici!

mercredi, novembre 08, 2006

une vue épatante

Si j'me trouve un appareil photo, ca s'en vient définitivement ici.

Je viens pour la premiere fois de regarder derriere le rideau, dans la fenetre (madame est a un cours, jai donc le temps de niaiser ici et la) et je suis charmé/dégouté/épaté par la vue.


En gros, le premier plan c'est un ramassis de toits-balcons de goudron et plywood defraichis, y'en a un avec des ptits parasols de bleue, les tables et les chaises font revolution industrielle, yen a une coupe entassées sur un toit qui n'est meme pas un balcon.

A gauche la vue est limitée par des facades(arrieres) de brique défraichie. En au, coupé au couteau, c'est le ciel gris.

A droite, environ 30 metres de la fenetre, 10 metres plus loin que le dernier toit (dans lequel y'a une fenetre vide avec un bout de plstique qui flotte au vent), c'est l'arriere de la bibliotheque, propre, géométrique, hyper post-moderne. Elle s'éloigne, longue et en perspective vers l'arriere plan, pointée vers le milieu de la scène.

Entre la bibliotheque et les arçades de brique, les toits s'espacent, deviennent de plus en plus haut, pour devenir des tours aux différentes architectures, un peu effacées dans le gris de la journée bruineuse.


Pendant que j'écrivais ca jsuis retourné a la fenetre, pi ya une fille dans la vingtrentaine qui est arrivée avec 2 huskys, se promenant de toit en toit, par des escaliers, portes étranges et chemins un peu partout. Ca a ajouté du charme a l'image, définitivement.

Spécial de voir comment pauvre et pittoresque est un ptit havre fermé, cloitré entre le moderne et l'urbain...

Je m'explique...

Mais pourquoi es-tu soi-disant cinglé? me demanderez-vous.

Simplement parce que, hier matin, vers 4h30, j'enfourchais mon vélo pour me rendre a Ottawa, ou je pourrais ensuite enfourcher un autobus jusqu'a Montreal... ou ensuite j'achevai la job de séduction qui était deja en cours.

Cette folie implique plusieurs choses. D'un coté, jai une job, a laquelle j'ai reussi sans trop de problemes a me faire remplacer, par telephone, aujourd'hui meme.

D'un autre, j'ai de l'école et j'avais deja manqué quelques cours a l'occasion de la visite de la propriétaire du laptop duquel j'écris. (D'ailleurs, JE HAIS LES PUTAINS DE CLAVIERS DE LAPTOP, que ce soit dit). Ce probleme a été réglé avant-hier, jour ou j'ai décidé que mon programme n'était pas pour moi. Plusieurs raisons:

- j'ai pas le courage, ces temps-ci, de consacrer tant de temps a mes etudes, et ce pour les deux années a venir
- jme rend compte que l'institution dans laquelle j'étudie est la risée de mon milieu et que, en fait, mon année (et celle des deuxiemes, peut-etre) serait la premiere possibilité pour l'école de sortir des bons démos. tout ce qui en est sorti a date etait moyennement poche
- j'ai possibilité d'aller dans des programmes faits un peu plus a ma mesure: soit tres courts et intensifs, ou tres longs et bien mollo

tout ca pour dire que j'ai toutes les bonnes raisons pour ne pas vouloir etre a l'école en ce moment, tout en prenant ca plus relaxe et ramasser un peu de bidou pour la prochaine tentative

mardi, novembre 07, 2006

lundi, novembre 06, 2006

J'ai des excuses à faire

Alors j'y vais de ce suis. Les entrées sont éparses et insatisfaisantes, comme Didze me le fait si bien remarquer. C'est que simplement, ce blogue est pour moi un passe-temps et une façon "d'entertainer" du monde. Malgré qu'il soit une occasion de partager certaines pensées, je n'ai pas l'intention d'en faire un journal intime où je débiterais les mêmes lamentations que toute adolescente de 16 ans crois être la seule à vivre.

Bon, j'vous le donne, j'suis pas une adolescente de 16 ans. Reste que comme tout l'monde, j'ai des émotions; mais que pas comme tout le monde, malgré que ça puisse faire du bien de trouver un endroit où tout débiter et enlever un peu de pression, j'ai pas l'impression qu'un blogue soit l'endroit pour ça. Les gens qui sont mis au courant d'une situation par une saleté de post ne sont pas en mesure d'aider, et pas toujours même de comprendre (je suis dur, mais j'avoue que certaines personnes peuvent comprendre - celles là j'aime mieux leur parler en personne, meh :P).

Note: mes phrases sont définitivement trop longues. Pour ça, il faut blâmer le secondaire qui m'a appris la théorie derrière la structurationnisation des phrases, et, par la même occasion, a oublié de m'apprendre que c'était pas toujours une bonne chose d'être capable de foutre 2-3 idées inter-reliées dans la même phrase. Blâmons ensemble Mr. Santerre et la subordonnée relative.

Tout ça pour dire, finalement, que, vous l'aurez deviné, virgule, qu'une petite dame charmante et Ô combien séduisante de Montréal m'émotionne particulièrement ces temps-ci. J'attends simplement d'avoir quelque chose de plus intéressant à dire que des "ah, s'que jsuis désespérément en amour et Ô, toi, vie, pourquoi ne me sers-tu pas tout sur un plateau d'argent, plutôt que de me mettre ça sous le nez, puis de me dire que c'est à Montréal que ça se passe?".

Alors voilà, c'est pour ça, du moins est-ce sur ça que j'peux le plus facilement le blâmer, que mon volume de trucs, choses et machins diminue considérablement ces temps-ci. Ne doutez point, par contre, fidèles admirateurs, que je vous promets, et vous donnerai, un retour en force de déblatération d'idioties plus intéressantes les unes que les autres. Point.

jeudi, novembre 02, 2006

Saviez-vous que

Montréal contient toutes les meilleures femmes.

J'emmerde cette ville pour ne pas etre en Outaouais.