Ceci est un jeu de mots.

jeudi, décembre 28, 2006

kékekoi?

Libeller ne serait-il pas un anglicisme blatant (mah non! j'me marre) et sorti tout droit du traducteur de Google en l'honneur de la création de la version fançaise de la version beta(?) de Blogger?

mercredi, décembre 27, 2006

Jour funeste

Mes ami(e)s, ceci est un jour funeste. Ceux que nous appelons les enculés de spammeurs à la con ont trouvé notre repère, et ainsi donc, nous aurons dorénavant à nous faire chier avec les "word verification" à chaque fois que nous commentons.

Emprisonnement à vie à ces enculés.

Libellons!

Alors j'ai libellé mon blogue rétro-activement, en voici le classement actuel (certains posts, évidemment, se collent à plusieurs catégories), et une petite explication pour le monde qui se demandent c'est quoi.

Libellés
Les p'tits bonheurs (22) Choses le fun que je remarque, ou simplement à caractère bonheureuses.
Platitudes générales (16) N'importe quoi qui rentre pas dans une caétgorie particulière, souvent à caractère auto-biographique je dirais...
Pour le fun (14) Niaiseries, en gros
Chiâlage (13) Ça c'est quand je chiâle
Réflxions (10) Les posts qui amène à réfléchir plus que les autres.
Cynisme (7) En grosse partie une sous-catégorie du chiâlage, mais plus précis.
Créations divines (6) Les choses que je fais, et d'autres très sélectes choses...
Beuverie (2) Il est question d'alcool
Gouvernement (1) Très probablement toujours cyniques et à caractère chialeux.

Gouvernement fédéral, c'est parti!

Alors petit potin au ministère de la défense, vieux d'un bon 2 semaines!

Un poste s'est ouvert récemment. Il requiert que l'occupant soit bilingue; français et anglais. A donc été choisi un unilingue anglais, qui recevra des cours privés de français, 1 prof-1 élève, pour la modique somme totale de 36 000$.

Bravo.

Les lièvres

En allant au travail aujourd'hui, j'ai pris un p'tit sentier secondaire d'environ 40 mètres, un peu sinueux, au lieu de prendre le plus gros qui fait un coin de détour. Je marchait la tête haute (duh, pour ceux qui me connaissent) et j'ai pas tout de suite remarqué, mais les trace d'un lièvre suivaient sans faute le petit sentier sinueux et pas super marqué sur ces 40 mètres. Sans y penser j'me suis tassé et j'ai marché à côté du sentier, pour voir si plus tard il allait y repasser plus d'une fois.

Je remarque qu'aux endroits où y'a plus de traces de pieds, les lièvres passent super rapidement, entre les traces y'a tout l'temps un bon mètre et j'aurais pas voulu mettre celui-là, la démarche lente, mal-à-l'aise, voyez?

mardi, décembre 26, 2006

Aux Em(ee)s

Un gros Beuh à Emy qui veut pu écrire et Emi qui tangue entre la paresse et la comtemplation. Plus à dire à propos d'Emi, dont le projet bien intéressant était peut-être trop ambitieux (mais j'ai dû manquer beaucoup de contenu et possiblement rater une motivation plus complexe que la paresse pour son meurtre pendant le temps des fêtes et un peu avant [je m'excuse, mais je lis lentement et ses posts étaient vachement longs!]). N'aurait-on pas pu résumer l'idée derrière la réflexion et, peut-être, espacer les citations, question de pas demander aux pauvres lecteurs (et à l'auteur) tant de devoirs et, par le fait même, laisser le temps à la conversation de se développer?

M'enfin...

Edit: Notez bien que la deuxième a bien failli se retrouver dans mes liens, quelle perte!
=====

À venir: nouveau contact à l'intérieur, me permettant de chiâler plus efficacement, pertinemment, et situations concrètes à l'appui, contre le gouvernement fédéral.

vendredi, décembre 22, 2006

Le cheap

J'suis passé par le Zellers aujourd'hui en revenant du terminus où j'ai accompagné madâme pour son retour à monstréal. J'allais justement m'inspirer une idée de cadeau pour ladite, et une chose m'a frappé (à part la médiocre qualité des articles qui m'auraient intéressé): la palette de monde qu'on retrouvait à l'intérieur de cette bête mangeuse de beauté...

La plupart plus vieux, mais tous avec 2 exceptions (dont moi) (sur une centaine de têtes) était plutôt ridés, l'air malheureux et laids. En réalisant ce point commun entre tous ces clients, j'ai été porté à réfléchir. Est-ce que de vivre dans le cheap amène une personne à l'être aussi? Je pense produits de "beauté", savons, savons à linge, shampoings, etc.. J'aurais d'la misère à croire que les gens laids ont un trait de caractère en commun, alors pourquoi une sélection de clients si particulière? À moins que les gens qui fréquentent fréquemment le Zellers soient rendus laids par ce genre de magasin.

Je dis ce genre parce que selon mon gros bon sens, une clientèle va par groupe. Exemple quelqu'un qui achète son linge chez Walmart a moins de chances d'être aussi le client d'un styliste de cheveux connu et chérant. De la même manière que par exemple, la clientèle à ma boulangerie (boulangerie grano/végé/bio/équitable en grande partie) ont plus de chances d'être des clients chez les commerces équitables, les épiceries bio et, disons, les maisons de thé. De la même manière, le clien chez Zellers a peut-être plus de chances d'être acheteur de légumes engrossés aux engrais et à l'ogm, nettement moins nutritifs et goûteux que le bon vieux bio. Peut-être aussi sont-ils plus enclins à la restauration rapide, beaucoup moins chère que le bon resto santé?

La clientèle fidèle du Zellers, habillée cheap, maquillée cheap, nourrie cheap et possiblement même amusée d'une manière semblable aurait-elle donc plus de chances de développer son corps de manière moins saine et, avec le temps, le rendre laid? Parce qu'au fond, les critères de beautés vont en grande partie avec la santé, issue... d'habitudes saines...

===

Par ailleurs, en traversant le pont qui m'a ramené à ma terre natale, j'ai trouvé plutôt poétique de m'apercevoir que la rivière, endroit où coule l'eau, est un endroit où l'air voyage (coule) aussi plus allègrement qu'ailleurs... (c'était frette en chien!)

samedi, décembre 16, 2006

Quiz du jour!

Qu'est-ce qu'on met dans du jus de pommes (à l'ancienne, soit-dit-en-passant) pour que ça soit alcoolisé mais que ca goûte encore bon?

Je pense southern comfort ou midori melon... suggestions? Allez Basduck, montre-moi s'que tu sais faire! (serais-je en train de prendre ce mec pour un saoulon professionnel? peut-être, il a l'air très souvent saoul...)

C'est que j'me suis acheté du jus de pomme afin d'avoir une bouteille de plastique pour me faire du jus d'orange en canne, dans le but de me faire des "Skittles" (jus d'orange, midori melon et amaretto... hmmm..!) et tester des drinks serait une excellente raison de boire beaucoup de jus de pommes!

vendredi, décembre 15, 2006

Ah et pi...!

J'sais pas si jl'avais callé bloganesquement, mais j'vais l'avoir mon noël vert (brun) que j'avais prédit, finalement, on dirait!

The Liste

Liste des choses à me procurer pour noël, âmes généreuses soyez attentives...! Note post-écriture: dans le fond, j'avais l'impression d'avoir une liste, mais ce ne sont que trois choses, certaines plus coûteuses que l'autre!

-Rasoir électrique à trois têtes, question de pu passer 15 piaces de lames par mois, et en même temps d'éviter ces enculés de poils incarnés

-Planche à neige: au moins 40cm de plus longue que la mienne! Je l'aime, cette planche et j'y suis très attaché pour avoir partagé 8 ans au moins de descente avec, mais j'ai l'air d'un mastodonte sur un tricycle!!

-Caméra digne de ce nom, ou caméra numérique, tout aussi digne de ce nom bien sûr. J'arrête pas de voir des choses frappantes que j'aimerais prendre en photo au lieu de me rappeler une sur dix dans un caillot de cerveau dans 3 ans!


Et sur ce dernier point, parenthèse! Ma cour donne sur le Parc de la Gatineau, mais environ 30 mètres à l'intérieur du parc, il y a une bande de terre qui appartient à Hydro-Québec, sous les fils électriques qui passent par là.

J'avais vaguement remarqué, à mon arrivée ici, la densité incroyable et la grosseur moyenne vraiment petite (moyenne petite, mouhahah!) des arbres sur cette zone, mais je ne m'étais jamais vraiment questionné en règles à propos du phénomènes.

Et bien en l'absence de question, la réponse m'est survenue, il y a quelques jours... 2-3 mecs se promenaient avec des espèces de "weed eater" stéroïdés coupant les arbres nonchalammant comme si c'était des grosses brindilles. Après qu'ils en aient coupé un bon 100 mètres sur cette largeur de 30 mètres, y'avait un phénomène vraiment hot qui se produisait: tous les arbres tombaient exactement dans le même angle, ça avait l'air d'une texture du type tissu ou brins d'herbe couchés, faite en troncs d'arbres... plutôt épatant.

Comme si c'était pas assez cool comme ça, la déchiquetteuse est arrivée le lendemain, et comme je passais pour aller au travail, elle était sur le haut d'une colline, sur la ligne d'horizon, donc. Alors de part et d'autre de la scène, des arbres en santé, debouts. Dans le milieu, d'une largeur d'environ 30 mètres et sur au moins 100 mètres en avant de moi (quelques centaines en arrière, mais ça rentrait pas dans mon champ de vision! :P) la fameuse texture de troncs d'arbres, coupée au tier vers la droite du ptit sentier que j'utilise pour aller au travail, un peu sinueux, frayant son chemin dans le tissu d'arbre, lui ponctué de gigantesques poteaux électriques transportant ses fils vers le haut de la côte, puis disparaissant dans le lointain comme ils descendaient avec le relief sur l'autre versant, en arrière plan, lointain, un peu caché par la déchiqueteuse, flou à cause du brouillard, sur fond de ciel gris et bien enligné avec la ligne électrique, une grosse tour grise avec ses trous noirs de fenêtres, comme une imposante et lointaine justification de la dévastation de la nature, la campagne.. du beau, donc.

Ça, voyez-vous, j'aurais pris une photo...

mardi, décembre 12, 2006

Wo minute!

Ça va faire là! J'en appelle à une logique de base de tous et chacun pour m'insurger avec véhémence. Quel genre de cave annonce un appartement en décrivant le temps en auto pour se rendre au métro? Je m'excuse, mais si j'prend le métro, JE M'EN CALISSE QUE CA PRENNE HUIT MINUTES EN CHAR, J'Y VA À PIEDS ESPÈCE D'INNOCENT DE CAVE DE TAPADLÈTED!!!

Non mais sérieux, à huit minutes de char du métro, pourquoi tu le mets dans ton annonce? C'est un peu comme dire que "c'est dans la même ville que la station de métro", ce qui revient à dire des choses pour rien... Alors à tous ces cons qui veulent me dire qu'il y a un balcon sur l'appart d'à côté dans le même building, que le métro est a 1h30 à pieds ou qu'il y a une porte à l'appartement, fermez votre gueule...

Nouvelle tentative

Avec la nouvelle édition du Voir vient une nouvelle batch d'apparts à appeler. Cette fois-ci, je m'intéresse à une "side-tentative" pour arriver à Montréal. Un moyen détourné, donc.

C'est un appart à Longueuil que ma déléguée à la visite s'en va voir demain soir, près du métro longueuil et donc relativement près de tout quand même... un 3½ à 400$ tout inclus, c'est quand même prometteur... Ô.o

Jimmy

Depuis quelques jourss un nouveau squatteur a élu domocile dans ma cave: Jimmy. C'est le chat de l'ami de l'ami d'une amie, dont la mère est morte en Colombie-Britannique, et qui donc avait besoin d'un hébergement temporaire.

Et bien ce ptit minou aux airs timides, qui se tenait derrière et en dessous de meubles pour les premiers trois jours (excepté quand j'me promène dans la cave, moments où st'enfouaré sollicite mes mains expertes), a maintenant fait le grand saut et tr(ai/ô)ne frièrement sur mon pappasan, signe d'une installation réussite.

J'ai franchement pas grand chose à dire, ces temps ci, en fait...

dimanche, décembre 10, 2006

décompte

Alors, c'est dans 25 jours que redeviens une bête des pentes pour un total de 7 jours consécutifs au mont ste-anne. Je vous avertis, yen a un qui va sortir de la magané bin raide! J'AI HÂTE CRISSE

Par ailleurs, 9 jours avant la prochaine visite de madâme!

mardi, décembre 05, 2006

Note à moi-même

des jeux de mots dont faudrait que je me rappelle:

énergies pausitives
en anglais: sake, l'alcool et le salut
formulation le fun: appeler des vinces vince, trouver une ville morne morne, etc..

Alors

C'est parti! Aujourd'hui j'ai appelé une coupe de personnes de mon repère secret à Montrial pour savoir si j'pouvais trouver un repère moins secret où habiter au moins quelques mois. On m'a aussi fait appeler (sans conviction) pour un repère beaucoup trop grand pour moi, ce qui est une amélioration notable... m'enfin, tout ça pour dire que la règle générale semble être que ceux qui semblent avoir du potentiel sont soit loués, soit répondeureux! Ceux qui répondent sont généralement ceux qui sont trop chers.

Par ailleurs cet hydromel que j'ai trouvaillé me semble pas mal du tout, et beaucoup moins cher que cet enculé qui m'avait coûté la peau des fesses au dragon rouge...

Allons, il en reste, alors le devoir m'appelle!

vendredi, décembre 01, 2006

En passant

Savez-vous ce qui me tappe ses nerfs? Le monde qui tente de discréditer les idées d'autre monde en faisant remarquer qu'ils font des fautes. Pensez-vous vraiment que vos idées sont meilleures parce que vous êtes capables de les dire sans faire de fautes d'orthographe? Gang de gniochons. Un gars qui fait des fautes en français est poche en français. Un gars qui fait trop de fautes en français est un paresseux qui y fait pas attention et a pas l'intention d'apprendre; ça ne veut pas dire que ses idées sont moins pertinentes, ou qu'il ne peut pas avoir raison dans un débat.

Tout ça pour dire que j'trouve que le monde qui argumentent au niveau des mots plutôt qu'à celui des idées pètent plus haut que le trou, pi que c'est des osti de sans dessin!

Avez-vous le vôtre?

Alors, combien d'entre vous avez un p'tit calendrier de nowel (de l'avant, pour les gens culturés) avec des chocolats dedans.

C'est que j'en ai parlé, aujourd'hui, avec ma coloc, et qu'elle m'a raconté quelque chose de particulièrement singulier: elle en a eu un chaque année, mais il n'y avait PAS DE CHOCOLAT dedans!! C'était des "belles images", me dit-elle. "Quel intérêt, des chocolats? J'peux aller m'en acheter des barres à l'année!" J'en revenais pas. J'ai jamais entendu quelque chose de si irrationnellement rationnel; ça en était abasourdissant.

Moi j'en ai pas, c'est un peu triste... faute de déprocrastination.

Salutations

Alors, semblerait-il que ma famille a mit la main sur mon adresse de blogue! J'ai donc un devoir, et le voici accompli:

Salut Maman!