Ceci est un jeu de mots.

mercredi, février 14, 2007

Je sors du placard

Je crois qu'il est temps. J'allais à l'instant me déclarer ouvertement raciste, mais ça aurait été imprécis et relativement faux.

Appelons-moi donc ouvertement... je n'ai pas de terme qui fesse en tête... Disons mépriseur religieux.

J'ai du mépris, j'en ai à revendre.

Je méprise ouvertement toute personne qui dénigre la femme.
Je méprise aussi toute personne qui ne méprise pas quelqu'un qui dénigre la femme. En fait je méprise toute personne qui dénigre ou laisse dénigrer sans mépris toute partie de l'humanité.
Je méprise une personne qui honore une divinité qui le fait, même si elle omet cette partie de sa religion.
Je méprise quelqu'un qui dit croire en une religion, une divinité, mais qui fait sa sélection parmis ses enseignements et en fait une simili-religion, comme si du mock-chicken était vraiment du poulet.
Je méprise les gens qui s'empêchent de profiter pleinement de la vie sous les ordres d'un dieu hypocrite.
Je méprise les gens qui font du mal au nom d'un dieu tout aussi fou qu'hypocrite.
Je méprise les gens qui se laissent berner par des charlatants agissant soit-disant selon la volonté de dieu.
Je méprise les charlatants qui le font. Ceux qui ont inventé ces religions autant que ceux qui les perpétuent, et ceux qui en abusent.

Je méprise tous ces gens qui ne prennent pas la peine de penser par eux-même, qui se laissent imposer leurs principes et leur façon de vivre plutôt que d'en décider par eux-même.

J'ai du mépris, donc.

Aucun commentaire: