Ceci est un jeu de mots.

samedi, mars 24, 2007

Ruba Ghazal

Candidate de Québec Solidaire est en train de me débiter un petit discours sur l'immigration. L'introduction nous dit qu'on a besoin d'immigrants, à cause des problèmes démographiques du Québec, sans donner d'indicateur de ce qu'est ce problème ni quelles en sont les conséquences. C'est ce sur quoi elle appuie les intentions suivantes:

- Donner des congés aux immigrants pour cours de français
- Donner ces cours gratuitement
\-> Cela dans le but de réduire le chômage au niveau des immigrants
- Donner l'assurance-maladie aux immgrants immédiatement, sans les 3 mois de carence instaurés

Alors, vous voulez leur donner congé de leur job pour leur donner des cours pour qu'ils puissent travailler? Je suis peut-être un peu simple d'esprit, mais la moitié de cet argument ne tient pas la route.

D'accord, ceux au chômage aurait avantage à parler le français, mais à noter que pour être au chômage, il faut avoir déjà travaillé et pour ce, il faut avoir communiqué avec des gens. Ceux qui sont au chômage sans chômage, eux, devraient avoir le temps de se botter le derrière et apprendre le français.

Mais ceci dit, ceux qui ne parlent pas français ne devraient même pas être icitte en partant sibolaque d'esti câlice. Ça serait t'y pas une bonne idée de demander au monde de parler notre langue AVANT de venir vivre ici? Ou du moins exiger qu'ils l'aient appris dans un court délai avant d'avoir le droit de rester, ce par leurs propres moyens?

Si tu veux pas avoir des pauvres au Québec, faudrait commencer par laisser les pauvres d'ailleurs ailleurs. Si tu dis aux déchets de l'humanité "venez nous voir, on va vous apprendre à parler, on va vous donner à manger pi vous soigner rien que pour que vous habitiez chez nous", tu vas te ramasser avec une trollée de merdes qui ne voudront que prendre avantage de ta générosité et de tes beaux principes.

J'ai l'air d'un ignoble personnage à ne pas vouloir aider les démunis, mais en fait je ne fais qu'être plus franc, peut-être plus lucide que les autres. Les étudiants qui veulent de l'argent pour leurs bourses veulent aussi qu'on dépense moins ailleurs. Les médecins et les profs qui veulent être payés décemment aussi veulent qu'on dépense moins ailleurs et, voyez-vous, il n'y a pas plus ailleurs que les étrangers qui veulent venir habiter notre pays. Pensons à vivre sainement, dans des conditions plus idéales; ensuite n'oublions pas de le faire; par après nous pourrons penser à amener le plus de monde possible dans notre petite bulle de confort et de paradis.

Cette dame nous dit que la population du Québec a augmenté de 5% dernièrement rien qu'avec l'immigration, alors n'allez pas penser qu'on parle de seulement quelques individus ici et là: on veut torcher une personne sur vingt au Québec qui ne sont même pas Québécoises. Je vois ici beaucoup d'argent qui pourrait être mis dans la santé, l'éducation et l'environnement, juste histoire de rendre le Québec tellement paradisiaque que les étrangers se donnent la peine de se torcher eux-mêmes avant de venir ici.

17 commentaires:

Marine a dit...

Tu devrais penser avant de répandre toute cette merde ....

Tu devrais sortir de ta petite bulle ... Voir qu'autour de nous 90 % de la planète crève ... littéralement.

Pour venir ici ; il y a déjà des tonnes de formulaires, une attente interminable, des situations précaires, etc.

Ensuite, en arrivant ici il y a l'adaptation, des besoins criants, etc. Aussi, le désir de bénéficier du système ; surtout quand on en a tant rêver.

et oui tout cela coute de l'argent ; mais pour ce que cela change réellement pour nous et nos conditions de vie par rapport à eux ce qu'ils y gagnent ; je crois que la balance des inconvénients vaut le coup.

et si la barrière de la langue t'empêche de dormir ; songe qu'ils font des efforts et tant qu'ils ne maitrisent pas l'une des deux langues officielles ; ils n'obtiennent pas leur citoyenneté et tout ce qui vient avec.

Moi ce sont des gens comme toi qui répandent des saletés qui m'empêchent de dormir ...

S'il te plait ; Réfléchit HOSTIE.

J'attendais mieux de ta part.

El Ben a dit...

J'ai rien contre les gens qui font l'effort, mais ce que je vois beaucoup trop, c'est de l'abus, très souvent.

Vas à chomedey, laval, et trouve une seule personne qui parle francais ou anglais dans ces baraques magnifiques avec leur jardin remplis de fleurs. Je te dirai que j'ai cogné à environ 120 portes et que dans 120 répondants (environ 40 absents), 1 seul, entends bien, 1 seul parlait anglais, et très mal d'ailleurs.

Les chèques de BS coulent à flot pour les pauvres petits qui ne sortent pas le nez de leur ghetto.

Les gens qui veulent apprendre la langue, connaître des gens et faire leur part, jamais de problème avec ça.

Je vois pas ce qu'il y a de ci ignoble à "demander (et je cite) "au monde de parler notre langue AVANT de venir vivre ici? Ou du moins exiger qu'ils l'aient appris dans un court délai avant d'avoir le droit de rester, ce par leurs propres moyens?".

Parce qu'en fait, c'est ce que dit cette entrée, si on résume.

El Ben a dit...

Pi à part ça, apprendre la langue, je voudrais dire par là le français. Si t'es un immigrant pi que tu trouves ça trop dur pour toi le français, y'a 9 autres belles provinces où tu peux aller sans faire chier personne.

Basduck a dit...

N'écoute pas Marine! Elle fait des fautes! (exemple : l'accord de l'impératif que personne connaît; «réfléchi[*] hostie!» ne prendrait pas un «s»?)

qui plus est, elle est en droit et communiste...


bon! pour te traduire ça en social-démocrate de littérature, ce que je peux te dire, c'est que :

simple d'esprit, peut-être, mais ouvert; tu vas comprendre.

L'immigration est une bonne chose dans la mesure où ça envoit de la main d'oeuvre; y'a qu'à voir les chauffeurs de taxi. Tu voudrais être chauffeur de taxi toi? Non. Bon ben quelqu'un d'autre va la faire! C'est souvent vrai en plus, les immigrants c'est vraiment de bonnes personnes qui se ramassent au bas de l'échelle ici pour être plus haut que le haut de l'échelle là-bas; en tout cas, c'est l'impression que j'ai eue.

Didier se souviendra peut-être de Karim, l'étudiant étranger, celui qui venait de Tunisie; un vrai bon gars. moi je l'aurais jamais cru s'il me l'avait pas dit le premier jour où on s'est vus; on croirait que son père c'était le mien et que lui c'était mon frère; même attitude libre, ouverte, open et party animal (on parle d'un frère virtuel bien sûr; pas de mon vrai frère).

T'aurais certainement plus de fun à voir une game de hockey avec lui qu'avec moi.

Cela dit, donc, les immigrants sont des gens gentils comme toi et moi.

À partir de là, le drame c'est que...

bon, Karim ce n'est pas un bon exemple : a suivit des cours de littérature française et de gestion à une université en T... avec des parents vraiment open et etc. etc.; ça soeur m'avait eu l'air légèrement timorée.

Souvent les immigrants ont pas cette chance : ils arrivent ici, ils connaissent pas la langue, la culture, ils savent pas comment ça marche; imagine ceux qui reviennent de Cité-Soleil en Haïti? Qu'est-ce que tu veux qu'ils pensent?

Bon, pourtant on a besoin d'eux alors on est aussi bien de les toffer (ou de les enchaîner).

Le meilleur moyen est, je le dis souvent et je le répète, d'accorder nos deux cultures; celle d'où ils viennent et la nôtre; y'a toujours moyen de le faire, à condition de leur dire qui on est.

Ça, tu vois, c'est pas ta petite madame un peu conne trop idéaliste qui comprend rien de Petite Patrie qui va le faire; visiblement elle est trop cucul (elle a sûrement voté pour le logo mauve);

moi je pense c'est que ce qui est clair c'est que les cours d'intégration aux immigrants c'est sans doute la meilleure chose qu'on peut leur faire; ils seront ben content d'apprendre comment ça marche ici, qu'ici on est bien et qu'eux aussi peuvent l'être (tout en préservant leur culture parce que, même si "on est pas racistes", on les laisse bien vivre dans leur coin).

Ils demandent juste à s'intégrer, faut les aider un peu, sérieux; mais j'avoue que ta candidate s'y prend mal.


Vote pour Québec Solidaire pareil; Jacques Pelletier a dit que c'est ce qu'il fallait faire.

Salut!

Bastien.

Basduck a dit...

Pfffffff ahahah! El Ben sort de Hull et il sait pas comment ça marche dans les grandes villes! ;-)

écoute, c'est normal que tu sois choqué, j'avoue que je te comprends; le contraire serait surprenant.

là où je travaille c'est plein d'immigrants, d'ailleurs; de bonnes personnes, pour sûr; mais comment veux-tu faire apprendre la langue à une femme qui a déjà toute sa vie derrière elle? (c'est souvent celles qui restent à la maison)

cela dit c'est pas une raison pour les abandonner, bien au contraire; m'est avis que l'état devrait agir comme un grand frère, ou comme un bon père de famille, et encadrer les gens en leur disant : regardez, restez pas chez vous et venez tricotter avec nos petites québécoises un peu mongoles qui s'ennuient elles aussi.

il y a des BS blancs aussi, et bons canadiens-français; si tu veux je t'en présente.

le problème c'est un problème d'encadrement; et c'est ni Québec Solidaire, ni le PQ, ni le PL, et, SURTOUT PAS l'ADQ qui va le faire

c'est certainement QS qui est le mieux placé pour faire pencher la balance vers la gauche par contre;

moi je te le dis, si t'étais dans un autre pays t'aimerais ça être intégré; tu tofferais mal être tout seul loin de chez vous et de ta terre d'origine; t'avais beau être torturé, c'était chez vous.


bon mon macaroni va être trop mou...

El Ben a dit...

L'argument du chauffeur de taxi est sans réplique.

Le macaroni trop mou, c'est bien triste.

Saches qu'à Hull y'a tout plein d'anglophones, mais c'est des ontariens...

Encore une fois je dis et je répète, si les p'tites madames portugaises s'en vont tricoter avec nos p'tites madames québécoises, ça va être bin plate paske elles pourront pas parler du bon vieux temps.

Pour ce qui est du BS, il faut comprendre une différence fondamentale: un québécois paie pour le BS toute sa vie jusqu'à ce qu'il l'utilise, tandis que l'immigrant se pointe et trait la machine sans avoir donné à manger à la vache. Je pense pas avoir à retirer asses de chômage dans toute ma vie pour rembourser ce que j'en ai déjà payé, à 21 ans.

Anyways, c'est pas un super argument paske je méprise un peu le principe du BS, question de valeurs familiales du type terroir un peu...

Tout ça en revient un peu à mon côté autiste, à savoir que j'assume naturellement que tout le monde pense comme moi. Moi, le jour où je serai victime d'une guerre nucléaire et que je devrai déménager en Chine, jamais je pourrais concevoir de ne pas apprendre à parler chinois, peu importe les obstacles. Il est inconcevable dans mon esprit d'habiter en un lieu, et de ne pas en connaître la langue.

El Ben a dit...

Oh et, ce serait soit le parti vert ou le québec solidaire. Les plateformes sont pour ainsi dire identiques à la différence que les verts mettent l'emphase sur le plan environnemental.

J'avouerai ne pas avoir suivi attentivement ce mandat, mais je suis sous l'impression que les verts ne sont pas super prononcés sur la souveraineté, à part pour le fait qu'ils prônent la démocratie participative et que donc logiquement, si une majorité voulait souveraineté, ils ne pourraient tenir ce discours sans mettre sur pied un référendum.

Marine a dit...

T'es complètement déconnecté ou quoi ?


Ta solution ?

C'est permettre l'immigration aux plus riches qui eux contribueraient à l'état québécois ou l'interdire aux plus pauvres et rajouter, en plus, des nouveaux critères sur la base de la langue ? Laissons les autres derrière ... Laissons pourrir les gens qui voient de l'espoir dans notre pays. Car même être pauvre et misérable ici vaut mieux que de l'être dans le nord de New Dehli.

Je crois que tu ne comprends pas ce que représente la fuite pour ces gens là. Sortir de leur misère.

Je m'en sacre de payer de l'assurance chômage ; (D'ailleurs tu ne dois surement pas bien calculer tes revenus ; car c'est impossible que tu es payer plus que un millier de dollars en chômage) même si je ne risque pas de m'en servir. Je me sacre de payer des taxes tout au long de ma vie. Au moins ; cet argent que je gagne facilement sert à quelques choses de mieux que mes petits projets personnels et complètement égoistes.
D'ailleurs, pour retrouver de l'argent, ce n'est pas en dépouillant les plus vulnérables et les plus pauvres ; parfois on se rend compte que ce sont nos propres élus qui la dilapident ... Souviens toi, en bon souverainiste que tu sembles, du scandale des
commandites , des millions dans le vent. Aussi, les gaffes du PQ avec la caisse de dépot qui ont fait perdre des millions encore une fois. La mauvaise gestion ; bien pire que tout immigrant.


Aussi ta vision de la langue est réductrice ; comme si tu allais apprendre le chinois si tu allais vivre en chine. Tu vas faire comme tout le monde parler anglais. t'as envie d'apprendre une langue ou pour la base tu dois apprendre 5000 caractères. Bonne blague, mon coloc l'étudie depuis un an intensivement et il parle encore moins bien qu'un enfant de 4 ans et ce n'est paspar manque d'efforts ou d'intelligence.

L'anglais ; ce n'est pas ' The queen of all evils'. C'est bien la langue universelle pour se faire comprendre partout dans le monde. Une langue facile et accessible. J'ai absolument aucun problème à l'utiliser avec qui que se soit ; tu devrais faire de même. Ce n'est pas sacrifier le français que d'accepter d'autres langues en son territoire.


et oui mes voisins indiens ne parlent pas français ; mais leurs enfants vont à l'école française comme l'oblige pratiquement la loi. Alors, ils apprennent avec leursenfants. Lentement. Qu'est ce que j'en ai à faire ; au Québec vivre en anglais c'est possible et accepter.

et puis on ne peut pas tenir ce genre de discours fermé quand on vit dans Petite Patrie ... Retournes chez ta mère ou je ne sais quoi ....




Le Québec est en crise ... et les immigrants n'y sont pas pour grands choses ; crois moi.

Aussi un autre élément complètement dégeulasse ; c'est ta vision de la pauvreté.

Jugeons les pauvres peu m'importe leurs origines ethniques ? Continuons à les traiter comme une classe d'indésirables ?
Ne te gêne pas ; quel polluant une personne qui bénéficie de l'aide sociale ; automatiquement elle profite, elle vole, elle et ses 3 enfants.

et finalement ; en analysant bien ce texte on y retrouve un joli tas de principes fachistes : Isolement d'un groupe. Désir de s'en débarasser. Argument sociaux-écomiques de base pour défendre l'ostracisation d'un groupe. ETC. Faire croire que l'état se porterait mieux sous le couvert d'une discrimination.


Honnêtement ... Je ne suis pas communiste, ni anarchistes, ni social démocrates, ni gaugauches et surtout jamais souverainiste. Je prône simplement un peu de jugement dans la vision des rapports sociaux ; un peu d'EMPATHIE.



Bien sûr ... je ne fais qu'espérer que le système soit toujours bien assez fait pour que les gens comme toi ne puisse y pénétrer de façon active pour difuser des idées aussi révoltantes.


Lundi me prouvera le contraire.


P.s : Les fachos sont tellement rares ; je suis contente d'en rencontrer un même virtuellement.

D'ailes fines a dit...

Scuse moi Marine, j'aurais du l'égorger la semaine passée quand tu me l'as suggéré...

Non, sérieux, je peux pas, je l'aime trop :P

Toi, par contre, je trouve que tu es pas vraiment bien placé pour parlé. No wonder que tu t'en crisse de payer du chômage et toute ses conneries. Une tite bourgeoise en droit, qui va se faire plein d'argent en faisant dire au mots ce que tu veux qu'ils veulent dire... Pis t'es bonne en plus, t'as assez bien réussi à faire passer mon chum pour le pire des égoiste ou je ne sais quoi d'encore pire. Mais range tes canons un peu et écoutes, ca va peut-être te faire du bien...

Je veux pas rentrer dans l'argumentation de ce sujet précis, je sais très bien que je vais me faire ramasser. Mais considère quand même ceci: Je suis certaine que tous tes arguments à toi étaient déjà connus de Ben, je trouve par contre, comme lui, que c'est pas une raison pour laisser la porte toute grande ouverte, comme si on était un moulin, tsé!
Pis l'anglais prends vraiment beaucoup trop de place, à mon avis personnel. Pis on est à montréal cibouère!! C'est sûr que les immigrants peuvent très bien se débrouiller en anglais, et partout. Mais dans les régions, je suis convaincu, que l'anglais est pas le meilleur choix pour arriver à s'intégrer. La langue officielle au Québec, c'est le français, la langue officielle au Canada, c'est l'anglais ET le français. Maintenant, je suis sûre que si vous aviez une discussion de vive voix, vous réussiriez à vous entendre. Je ne pense pas que vos avis soient si divergent que ca. C'est toujours plus difficile d'en arriver à un consensus quand on est pris à se répondre par écrit et même pas en direct. Donc je vous enjoint à respirer par le nez.

Bonne journée

El Ben a dit...

En fait, le problème est qu'elle lit qu'une seule connotation à mon discours, et ignore l'autre parce qu'elle ne cadre pas.

Ce que j'hais du BS, Marine, c'est que c'est tellement simple de trouver une job qui rapportera plus que ça, que c'est dérisoire de se contenter de ça. Sais-tu combien de gens sur le BS est-ce que j'ai entendu être en criss parce qu'elles avaient fait trop d'argent et allaient avoir moins de BS ou pas du tout? C'est comme, come on! t'as une job pi tu travailles seulement 5 heures semaines pour pas te faire couper ton BS alors que si t'en travaillais 30 ou 40, tu remplacerais et augmenterais ton revenu. C'est un état pour tellement de gens, et non un outil de secours, que ça en est dégueulasse.

J'ai jamais dis que je ne voulais que les riches au Québec. Ce dont je ne veux pas, c'est les crottés. Tu me diras qu'il y a des québécois crottés et je te répondrai "justement! on en a pas besoin de plus". Ce dont je veux c'est des gens qui s'intègrent et contribuent au système.

Effectivement, Marine, je suis fachiste. J'aimerais qu'on puisse contruire un ghetto à parasites sociaux, indépendemment de leurs origines, québécois inclus, et les isoler. Tu comprendras que je ne peux pas et que je trouverais ça un peu dégueulasse aussi, alors ce que je demande, c'est de faire un effort pour éviter de ramasser tous les crottés qu'on peut et se ramasser une bonne poignée de gens cools qui ont envie de connaître le Québec et veulent y vivre en nouveaux Québécois.

Deux dernières choses. Ne viens pas me faire chier à me traiter de menteur sur mon blogue. Je suis chez moi et je n'ai aucune raison d'y mentir, je ne le ferai donc jamais. Si je vais en Chine, j'apprendrai le chinois, au Japon le Japonais et au Mexique, l'espagnol. C'est la moindre des choses que d'apprendre la langue du pays où on vit. Est-ce que j'ai soutenu que j'allais le faire en 2 mois? Oh que non.

Pour ce qui est des politiciens qui dilapident des millions, saches que, conformément à tes espérances, je n'en suis pas un. Je me range donc de ton côté et trouve ça bien dégueulasse.

Dernière chose... tu argumentes de façon tellement virulente en me traitant comme de la merde que j'ai pas l'impression que, même si tu te rendais compte que j'étais un bon gars, tu pourrais changer ton fusil d'épaule sans avoir l'impression de perdre la face. Saches donc que je t'aime bien et que mon estime pour toi n'en serait que revigorée...

Marine a dit...

J'ai jamais dit que tu étais une mauvaise personne. Reste que oui, une opinion comme celle-ci, est égoiste.

J'ai dit que dans ce texte tu t'exposes comme un fachiste donc dangereux. Si tu crois avoir raison dans cette voie ; FINE. Je ne peux pas t'en retirer. Mais ça me terrorise de voir une opinion de la sorte germer en plein centre ville !

Même si il y a des nuances ... L'essence de l'idée, du texte reste le mépris d'une classe inférieure.

Une personne qui tient des idées de comme celles-ci, ça restera toujours innaceptable.



et Delphine l'attaque sur mes origines c'est tellement gratuit. Oui je suis une bourgeoise, et puis quoi encore ? Justement ; si je tenais ce discours réducteur sur la pauvreté, le BS, la langue, etc., moi la bourge, tu me trouverais DÉGEULASSE, tu souhaiterais ma mort, et dégusterais un filet mignon sur mon cadavre en te disant : le monde est libéré de mon oppression.

Sâches que je travaille comme tout le monde pour payer mes études et cela ne m'empêche pas d'avoir une opinion sociale et de vouloir aider autour de moi de la façon la plus simple ; en laissant l'état le faire dans la mesure ou ses politiques sont efficaces ou en donnant des sous dans la rue.

De plus, certaines personnes en droit pensent comme lui et je n'ai pas l'intention de les laisser respirer eux aussi quand ils me disent que les pauvres ; ils vont leur passer sur le corps avec leur BMW. Ensuite, faire de l'argent, très peu dans mes aspirations, j'ai plutôt l'intention de passer nuit et jour au bureau de l'aide juridique. (Oui on commence avec les horaires de nuit.)

C'est gratuit comme attaque ; comme si la bourgeoisie n'avait pas droit à des opinions sur les politiques sociales et d'avoir de la compassion pour la pauvreté.

Comme si j'avais à me justifier d'avoir été choyée.


On dit souvent : Après 30 ans être de gauche c'est ne pas avoir de tête, mais ne pas l'être avant 30 ans c'est ne pas avoir de coeur ...


Voilà ce qui m'inquiète le plus ; le manque viscéral d'émotions le moindrement empathiques.


P.s : Traité quelqu'un de facho c'est extrèmement grave. Je l'assume pleinement par contre, dans ce cas présent et cela ne signifie pas que je TE traite comme de la merde ; tes opinions sur ce sujet oui car elles sont dangeureuses, mais toi je sais forcément que tu es un bon gars et je n'en doute même pas. Je trouve juste sincérement étrange que de telles opinions viennent de toi.

Sans rancune.

Basduck a dit...

"L'immigration est une bonne chose dans la mesure où ça envoie de la main d'oeuvre"

quoi!? j'ai dit ça! okay, on voit ce que je pense...


bon, c'est pas tout à fait ce que je pense; ce que je pense c'est qu'on est aussi bien d'en accueillir autant qu'on peut tant que ça mette pas en péril la terre d'accueil; ce serait poche de faire de Terre de Québec un autre Beyrouth sous prétexte qu'on voulait avoir plein de main d'oeuvre...

cela dit, je t'avoue être assez chaud et m'être complètement désintéressé de la politique à partir de la fin de mon secondaire 5; je ne connais rien à la réalité de ces gettho et etc. etc.

moi ça m'intéresse que dans la mesure où on en fait une question culturelle.

______


Heu, P.S.: avant que tu l'apprennes par quelqu'un d'autre : j'ai envoyé un lien vers ton blogue sur un site d'intellos branchés cool genre méchants...

Basduck a dit...

« il y a des BS blancs aussi, et bons canadiens-français; si tu veux je t'en présente » + « un québécois paie pour le BS toute sa vie jusqu'à ce qu'il l'utilise » = ahahah! allô Christian!!! :-D ;-D ;_D

________________


Marine : Tu as dit quelque chose de beau (si on retape un peu) : « vaut mieux [être pauvre au] nord de New Dehli. »


Je m'attaque à vous tuer toute la gang!


_____________

« cet argent que je gagne facilement sert à quelques choses de mieux que mes petits projets personnels et complètement égoistes. » Ça c'est ma femme ça!

:-D :-D ;_D

______________

« finalement ; en analysant bien ce texte on y retrouve un joli tas de principes fachistes : Isolement d'un groupe. Désir de s'en débarasser. Argument sociaux-écomiques de base pour défendre l'ostracisation d'un groupe. » - Ça c'est ma femme ça !( Bis)*

____________

*Dit-il la bouche fière pleine de scotch)
____________


Delphine : « No wonder que tu t'en crisse » (je souligne, sic) Et vlàn! ça c'est un coup bien placé!

___________

« je suis sûre que si vous aviez une discussion de vive voix, vous réussiriez à vous entendre. Je ne pense pas que vos avis soient si divergent que ca.» Santé !

Ça c'est un bon débat! Ben! N'efface pas ce post! Et surtout pas ces commentaires! C'est du sport! et du bon!

Fait longtemps que j'avais pas vu une discussion de ce niveau! de cette trempe! wouah! c'est meilleur que beaucoup d'autres blogues!

c'est dur de voir de la discussion comme ça sur le Plateau ou dans les blogues cool de la rue Saint-Laurent! Ici au moins il y a des idées, de la compréhension, de la verve et de l'empathie! de tous les côtés! wouah! super! je retourne à ma lecture!)


_________

« Oui je suis une bourgeoise, et puis quoi encore ? » Ma femme ça! ;-) Xx
__________

« j'ai plutôt l'intention de passer nuit et jour au bureau de l'aide juridique. » Ma femme ! :-)
__________

Bon je fais ma conclusion dans un autre commentaire.

Basduck a dit...

Ah! je viens de finir de lire! je trouve ça cool! vous êtes sympa! tous plus les uns que les autres! de Ben à Marine en passant par Delphine et par moi; je suis fier de moi; je suis sûr qu'on pourrait tous très bien nous entendre.

Pour sûr qu'en vrai on s'entendrait tous très bien! peut-être qu'on en arriverait pas à un consensus par contre, ces discussions sont toujours mouvementées et hasardeuses! Elles sont dangereuses, parfois l'amitié n'y résiste pas...

Moi je crois que les deux vous vous êtes laissés emporter; Marie est a little bit horny ces temps-ci; et quand elle a posté ça elle était avec Gab...

En tout cas! et toi Ben on le sait qu'il faut toujours prendre à la légère ce que tu racontes; je pense que Marie-Christine cherchait le trouble un peu.

attends, maintenant que j'y pense, ça s'est passé tout ça après la Nuit de la Philosophie; elle était dans un trip communiste et moi je jouais au bon papa (complètement scotché encore une fois...)

au final ça ne justifie rien; en tout cas.

mes pensées sont un peu tortueuses mais l'essentiel est là; je crois que tout le monde est d'accord pour dire qu'il faut récompenser les bons et punir les méchants; que tout le monde a la même définition de ce qu'est un bon et un méchant mais qu'on a peut-être pas les mêmes méthodes pour y arriver

et ici je ne parle pas que des vôtres hein, je parle aussi des miennes

là où Marine propose un système communiste où tout le monde travaille fort pour le bien de tout le monde; moi je propose un état fort mais libres où les gens participent (voir la démocratie directe d'Habermas).

Ben, quant à lui, semble proposer un état non pas fasciste mais un état qui se questionne; je pense qu'il est bien au fait des failles de ce qu'il raconte (et Delphine semble d'accord avec moi là-dessus) et qu'il ne sait juste pas comment les patcher; un peu comme l'ADQ.

C'est un parti qui se cherche et qui n'a pas de raison d'être; au fond ça me semble qu'une façon de provoquer la discussion.

Mais ça ma vision hein; ma vision d'un gars qui s'intéresse aux systèmes de communication, de connaissance et d'éthique.

Au final je crois que le vrai problème, et Marie semble l'avoir très bien résumé dès la première ligne : « [que] tu devrais penser avant de [...] [d'écrire mettons] ».

Moi je pense que c'est pas mal et je te le reproche pas parce que je suis bien familier au blogue; moi je suis un gars gentil et plein d'empathie intellectuelle. Marine, elle, elle est sans pitié (et c'est okay aussi); elle brasse les idées et elle provoque.

J'ai aimé la réaction de Delphine qui a voulu concilier tout le monde et j'aime encore plus la mienne parce que ça montre qu'il y a moyen d'avoir de la réflexion même chez les jeunes; ça me fait penser que c'est pas mal et que c'est même profitable qu'il y ait eu cette discussion et cette prise de becs; aussi au final je suis content plus que jamais d'avoir envoyé un lien vers ici sur le blogue de Lady Guy (voire dans mes liens Ben)

parce que ça me semble une bonne façon de montrer aux intellectuels du Plateau qu'il y a une relève et qu'elle est loin d'être si mal..



Aussi, au final, ce que je te propose, Ben, c'est de réfléchir avant de parler; non pas de réfléchir avant de parler mais bien d'avoir réfléchi avant de parler.

C'est intéressant parce que je suis en train de lire un livre qui s'appelle Le Livre du Courtisan (c'est vraiment original comme titre hein?) ou à moins que ce soit dans les Maximes de La Rochefoucauld... En tout cas; dans un cas comme dans l'autre à quelque part quelqu'un dit qu'il faut avoir assimilé la matière avant de la transformer ou quelque chose comme ça; c'est comme en études littéraires : il faut avoir un bon background de théorie avant de se lancer dans une analyse, bon.

Moi ce que je te propose Ben c'est, de ,heu, réfléchir avant de parler; oui, mais de réfléchir à travers les autres, genre; okay la discussion, le blogue est là pour ça, c'est super bien, mais, et peut-être surtout, et surtout pour toi, je crois que ce serait bien que tu ailles voir dans des livres genre dans des essais ou dans des romans des trucs cool qui t'intéressent et qui peuvent te faire réfléchir

genre moi j'ai Hermann Broch; Marie-Christine a le Beaudoin; toi t'as quoi?

va trouver, je suis super content

xxx

El Ben a dit...

Mais voyons, dans tout ce débat je n'ai jamais parlé - j'ai écrit tout le long.

Notons que le blogue peut bien s'afficher en tant que plateforme de réflexion, non comme endroit où exposer un point de vue réfléchi et à toute épreuve.

Imagine que j'aie pas été méprisant: ta femme n'aurait jamais eu le fer au derrière et le Ben dans le colimateur, n'aurait alors peut-être même rien dit.

Faut le prendre côté marketing... Si je ne fais que poster du blindé, avec les 4 lecteurs que j'ai, y'aura moins souvent quelqu'un pour me relancer!

El Ben a dit...

Pi m'est avis que ça serait bon pour ton image de te trouver bon en moins de paragraphes =þ

Dolbec a dit...

Bastien ...


Fermes là !


Ce que je dis est loin du communisme.

Très loin.