Ceci est un jeu de mots.

vendredi, mars 02, 2007

Yellow-shirted pimpage

Alors soirée au Be-bop, espèce de petit bar bien cool, avec un groupe de jazz qui joue dans le fond avec le volume pas trop fort, à l'exception de ce con de barman qui disait au monde de fumer en-dedans, bien sur.

L'intérêt de vous raconter ça, c'est la mise en contexte pour ce qui suit. J'avais remarqué ce mec, fin cinquantaine qui parlait, bizarrement, à deux jolies jeunes femmes, début vingtaine et indiquait par son langage corporel qu'il était bien intéressé. Que ne fut pas ma surprise, quelques minutes plus tard de ne pas voir les mains de l'une d'elles se balader au bas de son corps, pendant que les siennes à lui étaient beaucoup plus visibles, sur son joli p'tit derrière. La minute qui suivait, ils se dirigeaient vers l'escalier qui menait aux toilettes. Cinq plus tard, une inconnue remonte ces escaliers en courant, gémissant/riant/criant et s'enroule un gilet autour du visage signe qu'elle en avait trop vu.

La traumatisée dehors, le barman rentre à la course et se dirige à la toilette, tout empressé. Deux autres après, les voilàs qui ressortent, ensembles toujours, reprendre leur place au bar. La fille pars se balader avec sa cigarette, le mec se retourne donc et enlace l'autre fille, l'emrasse au creu de l'épaule et lui chuchotte à l'oreille! Je ne comprends plus rien, alors qu'une troisième, visiblement du même ka-tet se laisse enlacer à son tour et chuchoter des mots doux.

Je ne comprend rien à cet homme, ni à ces femmes...

+++

Par ailleurs, c'est quoi cette histoire d'enlever de la couverture médiatique aux petits partis? Depuis quand sommes nous sous une dictature démocratique où le parti au pouvoir ne peut se faire renverser que par un autre parti au pouvoir? Ce changement ne me semble pas refléter un gouvernement qui soutient le principe même de la démocratie.

3 commentaires:

Basduck a dit...

Marie? Mariiiiiii-iiiiie réponds aux questions de ce jeune homme

allez allez! vas-y, je prends le tour après

Basduck a dit...

Comprendre c'est comme prendre; ça prend un "s" ;-)

+ +

Tu sais ce qui est drôle? Quand tu dis "moi [verbe + quelque chose]"; ton verbe ce conjugue comme avec un "je"; c'est parce que c'est une phrase à la 1ere personne; c'est comme dire : "moi je m'aime" ou "moi je me prends solidement (contre un mur)"

note bien que cette dernière phrase se tient plus ou moins; en tout cas, pas au sens où je veux y donner

c'est fou (le problème de lecture que ça pose) non? c'est comme de dire : cette phrase se tient plus ou moins; plus ou moins à cause que le sens que je veux lui donner (et que je ne lui donne pas) ne s'affiche pas; c'est de dire : cette phrase ne se tient pas (mais elle se tient; dans la mesure où tu peux comprendre quelque chose)

c'est intéressant non? t'as pas compris que je disais, (là je le dis autrement) :

«Marine, je te prends violemment contre un mur»

...allô Marine!!!

;-)


(hihihi! je profite de ton blogue pour y lancer des blagues salaces! elle devra bien répondre!)

Didier C. a dit...

Benne ne m'en veut pas! Je te jure que c'était une terrible erreur pour 300 :(. J'vais y retourner avec toi et je vais même te payer une bière.

Do aussi va t'en payer une!

Ne cesse pas de nous aimer! :(