Ceci est un jeu de mots.

mercredi, août 29, 2007

On m'a volé ma carrière

C'est en écoutant Moonlight Sonata que ça fait le plus mal. J'avais environ 8 ans et bien que n'était sérieux dans rien, je comprenais déjà la puissance du son du piano et de ce qui s'y joue. C'était un piano genre de possession de famille et ma cousine musicienne le voulait. Je n'ai jamais joué quelque chose de plus complexe que Green Sleeve.

6 commentaires:

Anonyme a dit...

Han, :o$ ??!!
Ta carrière, c'est ta cousine qui l'a ? Si elle ne l'a pas, elle l'a foutu où? Il ne te suffirais que d'aller la récupérer! À moin que tu veuilles fabriquer des poupèes! Elle serais bonne celle là!!!

Anonyme a dit...

Y A QUELQU'UNNNNNNNNNNNN ?

El Ben a dit...

Fabriquer des poupées, c'est un peu tiré par les cheveux. Pour ce qui est de ma carrière, elle ne l'a pas vraiment volé: c'est l'opportunité qui m'a échappé, et nous savons tous que les opportunités sont caractérisées par le fait qu'on ne puisse par les ravoir.

Anonyme a dit...

Tu peux surement te trouver un petit clavier (pas d'ordi, celui avec les blanches et les noires)pas cher pas cher et t'amuser, qui sais, c'est peut-etre ça l'opportunité, l'élément déclencheur

Érodée... a dit...

Il n'est jamais trop tard, si ça peut te rassurer.

(moi c'est la guitare...)

El Ben a dit...

Ah, le piano n'est donc qu'un hobby?