Ceci est un jeu de mots.

samedi, mai 24, 2008

Bouchard-Taylor

Bon, c'est sorti, et j'ai pas changé d'opinion. Demander plus d'ouverture d'esprit des Québécois, et autres sornettes.

À quoi bon tenir des audiences populaires, si ces deux commissionnaires avaient déjà leur idée et n'ont fait que l'appliquer aux témoignages? L'idée dans le concept d'audience, c'est de prendre en compte l'opinion des gens; pas de la balayer de la main avec des airs d'universitaires, imputant l'opinion des gens à l'incompréhension ou au manque d'information.

Franchement, j'ai l'impression qu'on a choisi deux mecs éduqués et donc crédibles en s'assurant qu'ils avaient "la bonne opinion" et qu'on les a lancé dans une entreprise futile pour nous assurer qu'il n'y a pas vraiment de problème. Leur crédibilité permet donc d'outre-passer le principe de majorité, sur la base que leur opinion est plus valable que la nôtre.

On ne fera pas la promotion de la culture Québécoise.

On n'assmilera pas les immigrants à notre mode de vie.

On ne soulignera pas l'importance du français.

On n'aura même pas de terme pour désigner les Québécois d'ascendance bas-canadienne, parce que, soulignons-le, les communautés minoritaires ont le droit de s'appeler par leur nom, mais le terme "Québécois de souche" ne devrait pas exister, parce qu'il nomme un groupe dont l'identification exclut la minorité. Tous les immigrants sont Québécois et les Québécois d'ascendance française ne sont pas plus québécois que les autres. Je crois que c'est là le point du rapport qui me met le plus en rogne. Celui qui souligne de façon évidente les arc-en-ciels de la pensée Bouchard-Taylor: les Québécois n'ont pas droit à un nom parce que cela exclut la minorité, et il en va de même pour tout ce qui en découle. Ces deux là s'inspirent d'Orwell pour supprimer des concepts en nous enlevant un mot.

9 commentaires:

Lwi a dit...

Qu'est-ce qu'être québecois..?

Lwi a dit...

Entendons-nous, ici, je ne joue pas à Jéopardy... ;)

El Ben a dit...

Bah c'est la bonne question. Qu'est-ce qu'être québécois? Est-ce simplement d'avoir les pieds sur le territoire du Québec? Alors, les québécois d'ascendance québécoise ont-ils une identité culturelle propre?

Lwi a dit...

Lettre compte triple et mot compte double, plus cinquante points pour scrabble!

J'avais un double, je rejoue...;)

Je passe Go, 200$ STP...

Illinois, j'achètes : Échec et mat!

El Ben a dit...

Argh! J'haïs ce jeu là, j'perds tout l'temps!

Lwi a dit...

Hem lequel??

El Ben a dit...

Anonyme a dit...

Pfffff...sais même pas pourquoi je réponds , anyway..à quel moment tu détermines qu'on est de souche ?? quand papi est né ici, quand papa est né ici, quand fiston naitra ici ?? qui décidera de qui est "québécois" comme toi, mon fier p'tit gars, face à l,immigrant qui a tout lâché pour venir recommencer ici et qui va vivre et mourir icitte ? toi ? t'es raciste, ça te ferait pas de mal d,aller voir ailleurs pour t'ouvrir les yeux, le coeur et la tolérance au lieu de regarder le fond de tes bobettes ( pas propres d'ailleurs) ...jne reviendrai pas, inutile de répondre, c'est toi le meilleur de toute façon...

El Ben a dit...

Bah j'vais répondre quand même.

Je suis raciste, de par le fait que je crois qu'il y a des différences entre les dites "races", sans vouloir dire que je nourris une haine envers celles-ci.

Je trouve pourtant frustrant de ne pas avoir droit à ma race à moi. Si un arabe peut être arabe, et pas moi, pourquoi est-ce que je ne peut pas avoir un mot pour définir mon groupe à moi?

Je veux que ma langue survive à l'évolution de mon pays. Je veux que mes enfants aient un sapin qui sent bon dans le hall d'entrée de leur école si possible, simplement parce que moi ça m'a apporté du bonheur, pas parce que c'est un symbole qui provient d'une religion.

Je suis frustré de voir que l'on dépêche une commission pour trouver une solution à un problème, et que la conclusion soit qu'il n'y a pas de problème, en fait.

Par ailleurs, si en fait t'es revenu(e), saches que t'es le bienvenu(e) de continuer le dialogue, parce j'aime beaucoup mieux discuter avec des gens qui ont différents points de vue, du moment qu'ils lâchent mes bobettes tranquilles.

Aussi, comme mon profil l'indique, il se pourrait que tu me fasses changer d'avis, si tu as raison. Mais ça, ça ne se fait pas en m'insultant, mais plutôt en discutant avec moi.

Je t'invite aussi, sans insulte aucune, à modérer les propos sur internet, simplement parce que le malentendu (je l'ai vu souvent arriver) est beaucoup plus facile à créer et beaucoup plus difficile à régler...