Ceci est un jeu de mots.

lundi, juillet 28, 2008

Le chômage

Alors j'suis allé à mon rendez-vous chez emploi concernant ma demande de référence pour mon programme d'études, informatique. Je m'attendais à une bullshit de test de personnalité ou bien des questions complexes, avoir à fournir une tonne d'informations sur le pourquoi et le comment l'informatique est le bon choix de carrière.

J'avais condensé quelques notes prises sur le net en une page recto-verso pour avoir plusieurs points sur lesquels déblatérer longuement.

Inutile. J'ai même pas eu à virer ma page de bord.

Je suis impressionné. Cette petite fonctionnaire qui m'avait déjà rencontré a simplement usé de bon sens; parlé un peu des jobs qui m'intéresseraient, vérifié si oui ou non je savais dans quoi je m'embarquais et a jugé que j'avais le bon profil et l'air sûr de moi.

Non seulement je garde mes prestations régulières jusqu'à leur fin prévue, mais elles continuent ensuite jusqu'à la fin du programme intensif, à un taux quelques peu réduit. Pas assez, semble-t-il: on me paie aussi les manuels obligatoires et les frais d'inscription. Je suis agréablement surpris, tout simplement...

Ce sera la premièrefois à ce jour que les libellés "Les p'tits bonheurs" et "Gouvernement" seront associés ici bas.

2 commentaires:

Julie a dit...

Ils sont quand même relativement gentil chez Emploi-Québec .. Ils vont même te payer ta passe de bus, gâte-toi !

El Ben a dit...

Oui oui! La passe de bus aussi, en effet! Une habituée?