Ceci est un jeu de mots.

jeudi, août 14, 2008

Kohail

Avez-vous entendu parler de l'affaire des frères Kohail en Arabie Saoudite?

Résumons: deux frère, citoyens canadiens depuis 2005, résidant à Montréal, sont de passage en Arabie Saoudite. Une bagarre survient dans une cour d'école et s'en solde la mort d'un jeune de 19 ans. Mohammed Kohail est condamné à être décapité, son frere, 17 ans, Sultan Kohail, à 1 an de prison et 200 coups de fouet.

Les deux portent la décision en appel. Le gouvernement canadien dit demander la clémence de l'Arabie Saoudite sans trop préciser ce qu'ils font pour que ça se produise. Aujourd'hui je crois comprendre que Mohammed est foutu, et que finalement tout ce qu'on sait de l'appel de Sultan, c'est qu'il sera dorénavant jugé comme un adulte: s'il est reconnu coupable, il sera éxécuté aussi.

La question me chicote: pourquoi?

Malgré tout, c'est pas pour ça que j'écris le présent billet; c'est un fait divers qui a capté mon attention: selon les chiffres de Radio-Cadenas...

"en 2007, l'Arabie saoudite a condamné 158 personnes à mort, dont 76 étrangers."

Y'a pas quelqu'un d'autre que moi qui trouve que la statistique a quelque chose de royalement wrong?

Aucun commentaire: