Ceci est un jeu de mots.

vendredi, septembre 12, 2008

Mon ami Jonathan Mann

Dans un cour plate, je z'yeute un peu les nouvelles quand je tombe sur un article sur la bonne vieille Palin, que je vois ridiculisée depuis son entrée dans la course. Jamais, encore, j'avais lu un article positif: tout ce que j'ai vu c'est des contradictions de sa part exposées: le «bridge to nowhere», le rôle qu'elle tient dans la défense en Alaska, l'Iraq, etc.

Mon ami Jonathan, lui, parle de «ce qui ressemble à une lune de miel passionnée avec les Américains»... Je comprends pu, pu pentoute.

Il commente aussi la victoire de Obama sur Clinton et décrit des impressions des supporters de Clinton «trouvent encore sexiste et injuste». Là aussi, je suis perdu. Peut-on, en tant qu'homme, avoir le dessus sur une femme sans être sexiste et injuste? La femme devrait-elle gagner peu importe l'enjeu, le débat et les arguments? Serait-ce plus juste?

Il nous sert aussi un commentaire sur l'histoire du rouge à lèvre avec l'air de pas avoir compris. Quand Obama a parlé de mettre du rouge à lèvre sur un cochon, il parlait d'une nouvelle politique pareille à l'ancienne, pas de l'autre truie qui s'est tout de suite jetée sur l'occasion de brasser la marde dans la porcherie.

Aucun commentaire: