Ceci est un jeu de mots.

jeudi, septembre 11, 2008

Vert

J'aurais dû commenter les déboires du parti vert voulant participer au débat des chefs. L'ayant pas fait, j'ai quand même des opinions:

Oui.
Jaune.
Seulement quand il fait beau.
Le débat des chefs est une plateforme conne qui assume que seuls les partis déjà établis sont une option. Dans le pire des cas, il devrait au moins y avoir de la place dans la case horaire pour un deuxième débat, question de laisser les débutants exprimer leurs visions, leurs agrumentents, et plus important: montrer qu'ils existent. En tant que société d'état, radio-cadenas porte bien le surnom que j'lui donne de ne consacrer du temps qu'aux géants.
Harper a été faible. Si Duceppe fut un mange-marde pour s'opposer à la présence des verts, il n'a pas été assez deux de pique pour menacer de boycotter un des outils #1 de promotion d'un parti parce que:
1. C'est un bon outil de promotion et
2. Si, contre toutes les attentes des politiciens, on permttait aux verts d'être là, il ne serait pas obligé de montrer à son peuple qu'il est hors de tous doutes un mange-marde en participant à un événement qu'il disait boycotter comme Harper l'est maintenant.
Conclusion: l'enfouaré s'est tiré dans le pied. Reste à espérer que ça lui fasse mal, le connard de merde.
Seulement après le souper.
Jãgermeister.
Un peu.

Aucun commentaire: