Ceci est un jeu de mots.

dimanche, mai 17, 2009

Les crimes

Je regardais une annonce de Lou-lou qui donnait des bons commentaires sur plusieurs produits, puis j'me suis demandé si les propriétaires de lou-lou avaient des intérêts chez certains de ces produits-là. Détrompez-vous, j'suis bien trop paresseux pour aller creuser si loin que ça pour découvrir les complots de la mafia cosmétique.

Mais ça m'a porté à penser:
Est-ce que ça serait trop demander d'avoir les noms des propriétaires de parts de compagnies dans le monde? Un peu comme les déclarations d'intérêts des ministres, mais pour tout le monde, genre au même titre (ou même en même temps) que les impôts.

Parce que ça doit bin être de la fraude ça, posséder une organisation "indépendante" qui donne des bonnes cotes à ses propres produits.

Et là j'y ai pensé un peu plus fort, parce que ça ressemble un peu à un mec qui travaille pour deux compétiteurs à la fois. C'est crotté, mais pas nécessairement un crime... Qu'est-ce qui définit un crime?

Pourquoi est-ce que mentir à un client est un crime, pi tromper sa femme l'est pas? Est-ce que ça serait possible une société où des affaires comme le mensonge et l'hypocrisie ou bien l'égoïsme seraient des crimes?

Il me semble que si l'honnêteté était aussi importante que disons, le droit à la propriété, ça semblerait tout à fait plausible d'être outré par un mensonge au niveau légal.

Je fabule...

1 commentaire:

Lwi a dit...

Eh bien l'adultère est un crime il me semble, et si tu mens au tribunal tu peux être poursuivi pour outrage au tribunal et parjure...

Sauf on préfère de loin poursuivre des gens qui fraudent pour des milliards parce que ça rapporte bin plus à l'État et autres personnes qui déboursent les frais de procès..