Ceci est un jeu de mots.

lundi, juin 15, 2009

Lettre à cyberpresse

Bonjour,

j'écris à propos de quelques articles qui m'ont frappé pour leur caractère offensant envers les «souverainistes»:

Martin Croteau
http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/national/200906/15/01-875622-des-debats-passionnes.php
http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/national/200906/14/01-875501-lautre-st-jean-des-appuis-et-des-critiques.php
Martin Ouellet
http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-quebecoise/200906/15/01-875808-fete-nationale-st-pierre-fustige-les-souverainistes-radicaux.php


Il est tout à fait inexact de parler de «souverainistes radicaux», ou simplement «souverainistes» ou bien encore «organisations souverainistes» en parlant de gens qui veulent exclure l'anglais du spectacle. Malgré la corrélation évidente entre les défenseurs de la culture francophone et les souverainistes, étiqueter des groupes en tant que souverainistes en parlant d'un conflit au niveau de la langue est non seulement inexact (les gens qui ne veulent pas d'anlgais à la fête nationale ne veulent pas nécessairement se séparer du Canada), mais transmet aussi une opinion négative sur le souverainisme de façon plutôt insidieuse, l'associant à des événements qui n'y ont pas trait - d'où le titre de mon billet).

Si tous ces articles avaient été sous la section opinions, je les aurait certainement ignorés en les classant parmis les imbéciles qui ont la chance d'avoir une trop grande portée, mais ils sont classés dans actualités. Cela affecte beaucoup à mon avis la crédibilité de votre organisation et ça me désole...

Cordialement,
Benoit Dufresne

Aucun commentaire: