Ceci est un jeu de mots.

lundi, avril 27, 2009

L'évolution tout court

Vous savez, si je change 2 lignes dans le code de mon aquarium, question d'optimiser le tout et de le faire rouler 10 fois plus vite (j'avoue, c'est impressionnant en 2 lignes), les poissons arrêtent de se bagarrer et se tiennent en bancs...

C'est un peu étrange.

Beaudelaire et google quotes

Une petite citation de google quotes:
It is by universal misunderstanding that all agree. For if, by ill luck, people understood each other, they would never agree.
- Charles Baudelaire


Ma réflexion c'est que ça serait bin plus simple de comprendre le monde qui nous entoure. Le jour où tout le monde réussirait ça, tout le monde finirait par se comprendre par la bande en plus.

mercredi, avril 22, 2009

L'évolution pour les geeks

J'ai un nouveau projet. Un petit projet à bâtir pas-à-pas vers une monstruosité d'interrelations et de coolness.

J'ai eu l'idée de programmer un aquarium. Un aquarium avec, de toute évidence des poissons. Des poissons avec une intelligence artificielle, des poissons qui font des choix. Avec du plancton qui pousse, question de nourrir ces poissons, qui eux se reproduisent et se battent, possiblement mangent les oeufs des autres, aussi.

Le concept de base: différentes couleurs s'entretuent, couleurs semblables se reproduisent, et durant le procédé, certains sont chanceux et deviennent plus forts tandis que d'autres s'affaiblissent: tout le monde transmet ça à ses enfants, bien entendu.

On laisse le "screensaver" aller puis éventuellement on a une race dominante qui extermine toutes les autres, jamais deux fois pareil. De la coolness en canne, me dites-vous? Ouais, c'est ce que je pense aussi.

J'ai bien hâte d'avoir implanté un nombre hallucinant de fonctions plus belles les unes que les autres, mais sachez qu'en ce moment, ce sont les black qui sont en train de gagner!

lundi, avril 20, 2009

Se faire vieux

Outre les vénérables poils blancs qui commencent à surgir, certains signes m'assurent un âge de plus en plus respectable:

- Je ne peux plus boire de café puis aller sommeiller tel un lamantin repu
- Je ressens vivement l'effet des lendemains de veille
- Il m'arrive de me coucher avant dix heures, par choix
- Je dois faire attention à mon alimentation pour éviter les ballonnements
- Je suis incapable de me lever passé huit heures du matin, même la fin de semaine

Ceci dit, aujourd'hui, je souffre d'insomnie pour la première fois depuis des lunes. Imaginez l'ironie du xkcd de ce lundi:

Can't sleep


Edit: pour ajouter à l'ironie, je me suis arraché les cheveux une partie de la journée hier à cause d'un bug avec des float. Maintenant que j'y pense c'est peut-être parce que la conversion marche pas entre 0 et 1...

mardi, avril 14, 2009

L'Oréal

Parce que j'ai tellement honte d'avoir des pores. Il faudrait vraiment pas que quelqu'un le remarque...

samedi, avril 11, 2009

Froide avec un h

Elles étaient passées inaperçues (pas du tout): toutes les pubs de coors light.

Ces pubs qui misent sur la froideur de leur bière et où les hommes sont des imbéciles. Ta bière, mon champion, tu la livres tablette, osti. À part de t'ça, du frette, ça a pas de goût.

J'ai pourtant un dilemme. Sont-ce des annonces imbéciles? Ou bien contournent-elles élégamment le fait qu'il n'y ait rien à vanter dans leur bière?

Maintes fois

Il m'est arrivé à plusieurs reprises de me questionner sur la nature d'un poil. Blond très blond ou blanc? Mais cette fois-ci, c'est officiel: mon premier poil blanc, sans aucune équivoque, se tient fièrement sur le coin droit de ma moustache.

mardi, avril 07, 2009

Une étude révèle que...

... dans un titre d'article anglais, une évidence peut devenir un sujet de réflexion profonde et pertinente si on l'affuble du suffixe ", a study finds". À noter que le préfixe français équivalent - "Une étude révèle que" - n'a pas le même punch, selon les mêmes spécialistes.

L'un d'entre eux avance une théorie qui fera peut-être prochainement l'objet d'une nouvelle étude de l'institut: la différence se trouverait dans l'ordre où le lecteur reçoit l'information. En anglais, le lecteur reçoit une évidence, puis atténue son effet négatif de par le dit suffixe. En français, par contre, le lecteur crée des attentes en lisant qu'une étude a confirmé quelque chose, puis retombe durement sur terre en comprenant qu'il s'est fait avoir. Il reste ensuite sur ce goût amer de déception.

mercredi, avril 01, 2009

Les chiffres

Quand je lis le Métro, je ne peux qu'admirer leur désir de rapporter les faits, le fond des faits, le comment et le pourquoi dans tout leur objectivité.

"Plus de territoires protégés que prévu", p.3 lundi 30 mars:

«Le gouvernement québécois a annoncé hier que 8.12% de tout le territoire québécois sera protégé, dépassant du même coup son objectif de 8%.»

Pourtant...
«L'objectif du gouvernement était initialement de protégér 12% du territoire québécois d'ici 2015.»


C'est bien marrant. Un peu triste, et d'autant plus marrant. On se fixe un objectif de 12%, on le rate du tiers, puis on ajuste l'objectif en dessous du niveau atteint. Suffit ensuite de sortir tout fiers de notre bon boulot, d'avoir dépassé toutes nos attentes.

On a même les chiffres:
«Le premier ministre Jean Charest a indiqué que la superficie totale des aires protégées est portée à 135 326km².»

Aussi...
«Pour y arriver, le gouvernement crée 14 nouvelles aires protégées couvrant plus de 18 000km²»


Mais... voyons. J'en comprends que 117 326km² étaient déjà protégés, 7.04% du territoire. Ce qui se résumerait à dire que l'objectif était d'augmenter le territoire protégé de 5%, au lieu de quoi on a fait 1.08.

Un échec pitoyable brandit avec une fierté candide devant les électeurs qu'ils prennent (probablement à juste titre) pour des imbéciles heureux.

Ça me pue au nez, et ça me pue au nez que ça marche.