Ceci est un jeu de mots.

jeudi, décembre 17, 2009

Au nom de l'égalité

Description détaillée:
Travailler au sein d'une entreprise qui vends des logiciels et des sites web.

La personne doit etre IMMIGRANTE, recue il y a MOINS que 2 ans et SANS travail (ou a présentement un travail a faible rénumération).


Chez Bluenet inc.

lundi, décembre 07, 2009

Pitié, pas les droits d'auteur!

Y'a sur le net des documents de plusieurs compagnies de télécom faisant l'énumération des informations associées à une liste de prix (lire frais administratifs) disponibles pour les forces de l'ordre. Yahoo, sprint, at&t, verizon, cox, etc.. Presque tout le monde y est!

L'un d'eux se démarque de par sa véhémence à contre-carrer la diffusion de l'information. Premièrement lorsqu'un mec nommé Christopher Soghoian avait demandé au gouvernement américain l'ensemble de ces listes. Yahoo et Verizon avaient répondu d'une lettre d'objection disant que si l'information demandée était diffusée, l'individu en question l'utiliserait pour les ridiculiser et leur foutre la honte.

De toute évidence, ce serait une raison suffisante pour ne pas honorer le Freedom of Information Act..!

Maintenant que tout est arrivé sur cryptome.com, d'une manière qui m'est inconnue, Yahoo se relève les manche et réclâme par le biais de ses avocats la mise hors-ligne du document, sous prétexte qu'il est protégé par des droits d'auteur! Cibole... les droits d'auteur! C'est un document que tu mets à la disponibilité d'un organisme public (le gouvernement), pas un roman!

Depuis tantôt j'écris et j'efface mais je me rends compte qu'en fait, mon objection est simplement trop évidente pour que l'écrire en long et en large me donne pas l'air de parler à des enfants de cinq ans...

Pour le plaisir:

- Vos infos de base: 20$ le premier, les prochains moitié prix;
- Les infos d'un groupe: 20$
- Le contenu complet d'un compte yahoo, incluant ses courriels: 30-40$
- Le contenu complet d'un groupe yahoo: 40-80$


Le tout évidemment, à condition de disposer d'un subpoena, d'un "2703(d) order" ou mandat de recherche...

samedi, décembre 05, 2009

Oups

Ce que j'voulais dire, en fait, c'est que pour la première fois depuis deux ans, le Ben a fait une demande d'emploi en tant que webmestre, whatever that means...

Jobby job

Meh. Vous savez quoi? Je finis mon programme dans 2 semaines. Je réalise enfin qu'au niveau de ce qui m'intéresse, je n'ai absolument aucune compétence ou connaissance requise.

Un mot: C++.

Ce langage que j'ai à peine effleuré l'an passé. C'est le seul qui compte dans le domaine du jeu vidéo. On m'a formé pour créer des applications de gestion de factures, de ressources humaines, et autres plateries du type. Pas de C++, pas de game engine, pas de rien qui se rapporte au type de choses qu'il faudrait que je connaisse.

Il faut pourtant que je travaille. On coupe le cordon du garnement dans 2 semaines et j'aurai besoin de bidous même si j'ai pas fini d'apprendre. La solution sera probablement simplement de bûcher sur quelques projets, en C++/C#, en parallèle à une job plate de... de je sais pas quoi. Même dans les jobs de merde, il me semble que je suis tellement pas préparé pour la vraie vie. Le plus simple sera probablement la programmation web. Je m'y retrouve assez bien et j'arrive à des résultats assez rapidement. J'appréhende la répétition et la trivialité des problèmes.

On dirait qu'il y a pas de juste milieu. Les seules jobs que je vois, c'est des postes de lead programmer, de chef de projet, etc.. C'est y'où c'que le monde commence? Y'en a pas un qui demande moins de 3 ans d'expérience, en C++, avec des affaires que j'ai jamais vu ou entendu parlé...

On verra bin, mais je rage contre cette formation nivelée par le bas qui semble avoir été coupée court...

mardi, décembre 01, 2009

Sécurité sur les intertubes

Dans la lignée de l'acquisition d'un Xbox, j'ai appris pas gamestop que mon adresse sur mon compte visa a pas changé depuis que j'suis arrivé à Montréal, en... février 2006.

Résultat: on me demande de faxer un «credit card statement» pour raisons de sécurité. Bon, après avoir trouvé ce qu'était un statement, j'ai compris que j'avais jamais reçu ça de ma vie: évidemment, petit garçon de mon époque, tout cela se fait par les internets!

Alors promptement, je réponds au e-mail: mais voyons, je n'ai pas de fax, à quoi ça sert un fax? Voici par contre ledit statement en attachement - je comprends votre inquiétude, je viens d'apprendre que mon adresse n'avait pas été changée, mais j'ose espérer que vous me demanderez pas d'imprimer ça et de trouver un fax «pour plus de sécurité» parce que ça serait bien inutile!

Réponse: imprime ça et trouve un fax. Pour des raisons de sécurité, on accepte juste les fax.

Bande d'imbéciles. Pourtant une compagnie qui s'occupe uniquement de vendre des produits tels que consoles et jeux devrait vivre dans son époque. Ça prend pas une lumière pour comprendre qu'un individu qui possède un document digital a la possibilité de l'imprimer. La seule chose qu'on valide par le procédé, c'est sa patience!