Ceci est un jeu de mots.

mardi, février 02, 2010

Contractuel

Je suis maintenant pour au moins une semaine (bon, la moitié de la semaine est déjà passée) un travailleur autonome. Je fais des factures et on me donne de l'argent. Beaucoup d'argent. Je me rends tout là-bas, dans Outremont, et je fais là-bas la même chose que je ferais chez moi d'une journée de congé.

Je dis pas qu'un jour je vais pas m'habituer et trouver que finalement, c'est du travail, mais je suis heureux de mon choix de profession.

Et puis j'suis content d'avoir une profession, en fait. C'est pas que j'étais pas bon cuisinier - j'étais une brute de cuisinier - mais que simplement y'a moins de gens qui sont des brutes de programmation que des gens qui sont des brutes de cuisine. Tout ça, ça se transpose très clairement en vie où j'ai possiblement encore l'énergie pour dépenser l'argent gagné, une fois la journée finie!

3 commentaires:

Anonyme a dit...

Mets-en d'côté pour pouvoir encore dépenser la semaine prochaine

Le M. Nyme

Anonyme a dit...

J'y pense, achète-toi un "J"

M.Nyme

P.S.; Bravo pour la profession! (et la job. Même temporaire, on sais pas où ça mèneras)

El Ben a dit...

Eh bien merci!
Pour l'instant, ça mène au moins à un contrat renouvelé à la semaine jusqu'à avis contraire - probablement ad infinitum, j'ai l'impression...